à propos de la comédie

vivons l’instant (màj 07/01/21)

Publié le 30.10.20 par La Comédie de Béthune

vivons l’instant

[message du 07/01/21]

Nous commençons 2021 comme nous avons fini 2020 : dans l’incertitude, à l’affût des annonces gouvernementales, sans connaître la date à laquelle nous nous retrouverons autour d’un spectacle.
Peut-être en saurons-nous plus ce soir ? Peut-être pas.
Hors de question pour autant d’être gagné·e·s par le pessimisme, nous optons donc pour ce mantra : vivons l’instant.
La projection étant difficile alors concentrons-nous sur notre pouvoir d’agir au présent pour réinventer la saison :

Soutenir les artistes et la création.
En nous adaptant au contexte sanitaire, nous continuons les répétitions de spectacles et les résidences artistiques sur notre territoire avec Lucien Fradin notamment.
Par ailleurs, nous dialoguons toujours avec les compagnies dont le spectacle n’a pas pu être joué aux dates initiales pour envisager d’éventuels reports.
Créer du lien autour du spectacle vivant, là où nous le pouvons.
Eperlecques de Lucien Fradin se joue au Lycée Blaringhem pour les élèves et les enseignants cette semaine. Nous prévoyons de multiplier ce type d’initiatives en lien avec les structures éducatives et sociales.
Sur les espaces numériques, Les Échappées se poursuivent chaque vendredi, vacances incluses.
Accompagner les élèves de la classe Égalité des chances.
Suivant les mesures sanitaires en vigueur, les cours sont maintenus. Découvrez les coulisses de la formation avec nos vidéos Dans les pas de la classe prépa.
Participer à la vie locale et faciliter les initiatives de solidarité.
Après le dernier élan de générosité de nos spectateurs, le Palace continue la collecte pour le Secours Populaire, vous pouvez toujours déposer vos dons.

Quand viendra enfin le moment où vos regards éclaireront à nouveau la Comédie, nous n’oublierons pas ce mantra. Nous savourerons chaque minute, conscients de ce bonheur fragile.
Tout sera alors mis en œuvre pour vous accueillir sereinement avec un plaisir non dissimulé !

Bonne année 2021. Vous nous manquez.

Header newsletter

référé-liberté

[message du 15/12/20]

En ce mois de décembre, nous avons failli entrouvrir les portes…. et puis en fait non !

Pour l’heure, La Comédie de Béthune est solidaire, en tant qu’acteur culturel national, régional et local, de l’initiative d’un collectif de scènes publiques, d’organisations professionnelles et syndicales, de salarié·e·s et de directeurs·trices et de syndicats du milieu culturel : un référé-liberté  a été déposé au Conseil d’État pour contester la décision de fermeture des théâtres, des cinémas et des musées et autres lieux de culture et des rassemblements ont réuni un nombre important de participant·e·s, partout en France.

En attendant, puisque le spectacle Odyssées 2020 ne peut se jouer dans nos murs, nous proposons cette semaine à nos jeunes spectateurs·trices des lectures dans les collèges.

Quand nous retrouverons-nous ? En janvier, peut-être, mais à quelle date ? Nous n’en savons rien. Mais nous sommes résolus à poursuivre notre travail, à accueillir des artistes avec qui nous inventerons le fil des semaines à venir, pour créer d’autres formes de rencontres, entre les œuvres et le  public. Voilà ce qui nous est essentiel !

bon ben non en fait

[message du 11/12/20]

La vérité d’un jour n’est décidément pas celle du lendemain.
Le gouvernement a annoncé hier soir que l’ouverture des salles de spectacle était repoussée de 3 semaines minimum.
Ainsi, les représentations d’Odyssées 2020 prévues du 15 au 18 décembre sont annulées, hélas.

Ce nouvel épisode de « The Coronavirus Pandemic » renforce encore davantage nos convictions d’un théâtre comme lieu de partage et de solidarité.
Si l’absence de spectacles nous désole, cela n’entrave pas totalement notre capacité d’agir :
› L’équipe d’Odyssées 2020 sera tout de même présente. Elle rencontrera des collégien·ne·s dans les établissements scolaires et jouera le spectacle pour un petit groupe de professionnel·le·s. Toute la semaine, nous re-propagerons les contenus créés autour du spectacle (galeries photos, vidéos in situ, carnet de bord, websérie, etc.) via le site, Facebook et Instagram.
› Le Palace est un point de collecte pour le Secours Populaire de Noeux-les-Mines.
› Les résidences artistiques sont autorisées. Pas plus tard que cette semaine, nous avons accueilli Amélie Poirier et les Nouveaux Ballets du Nord – Pas de Calais pour des répétitions de Dadaaa.
› Les élèves de la Classe Égalité des Chances poursuivent leur formation théâtrale (vidéo Dans les pas de la classe prépa #2).
Les Échappées continuent, une nouvelle lecture aujourd’hui.Si nous n’avons pas la moindre idée de quand nous allons réellement vous retrouver pour un spectacle, ça ne nous empêche pas d’y penser quotidiennement.

Viendra le jour où nous vous annoncerons en détail les conditions de cette reprise, le crédo est déjà trouvé : vivons l’instant.

Et d’ici là, passez de joyeuses fêtes de fin d’année !
Prenez soin de vous.

déconfinement, des dates, et des confettis

[message du 02/12/20]

Chères toutes, chers tous,

Les dernières annonces gouvernementales nous réjouissent car nous pouvons vous annoncer la réouverture de nos portes à partir du mardi 15 décembre en respectant le couvre-feu de 21h.

Pour jouer le maximum de spectacles prévus dans la saison, nous avons donc remodelé notre calendrier pour intégrer ces reports. À vos agendas :
Odyssées 2020 du 15 au 18 déc. au Palace (détail des représentations)
Le Joueur de Flûte les 24 et 25 fév. au Palace et du 8 au 12 mars dans Près de chez vous (détail des représentations)
Le Pont du Nord les 10 et 12 mai (détail des représentations)
la loi de la gravité du 8 au 11 juin (détail des représentations)
› La tournée de la loi de la gravité est également reportée avec des dates au Théâtre de Sartrouville (25 au 29 mai) et à la Comédie de Saint-Étienne (2 au 4 juin)

Ce deuxième confinement a révélé encore d’avantage les difficultés traversées par les plus précaires d’entre nous.
Animé par un besoin de solidarité, nous avons transformé le Palace en lieu de collecte pour le Secours Populaire de Nœux-les-Mines.
Vous pouvez donc dès à présent déposer denrées alimentaires, produits d’hygiène et jouets neufs chez nous (modalités).

Les échappées quant à elles ont commencé à prendre la poudre d’escampette :
› Chaque vendredi, une nouvelle lecture numérique est publiée sur notre site et les réseaux sociaux.
› Les comédien·ne·s Cyril Brisse et Céline Dupuis ont proposé des lectures à l’extérieur en partenariat avec des structures sociales de la région (merci au CHRS féminin La Cordée de Béthune, CHRS masculin La Cordée d’Annezin, CHRS le Phare de Béthune, aux Pensions de famille de Verquin et d’Haillicourt, à la Résidence du Bois joli de Bruay et à la Résidence Habitat Jeune de Bruay).
› Des citations fleurissent un peu partout dans Béthune. Si vous aussi vous voulez afficher des citations chez vous, cliquez ici et imprimez les citations de votre choix.

Petit rappel : si vous avez entre 16 et 23 ans et l’envie de découvrir le spectacle vivant et les métiers qui le composent, vous pouvez toujours vous inscrire à l’un des 4 stages Brûlons les planches.

Il s’agit peut-être sans doute de notre dernière newsletter de 2020.
Passez de belles fêtes proches de vos proches, physiquement ou par la pensée…
Prenez soin de vous !

nouvelles de confinement

[message du 18/11/20]

Avant toutes choses, nous espérons que vous allez bien ainsi que vos proches.

Au vu du contexte sanitaire, nous sommes dans le regret d’annuler les représentations de décembre du Pont du Nord.
En soutien aux artistes et techniciens, nous travaillons au report des spectacles Le Joueur de flûte, La Morsure de l’âne, la loi de la gravité et, donc, Le Pont du Nord à des dates ultérieures.
Bien entendu, nous vous tiendrons informé dès l’officialisation de changement de dates.

Continuer à créer du lien ensemble nous est essentiel. C’est pourquoi nous lançons une nouvelle aventure virtuelle : Les Echappées.
Chaque vendredi, écoutons de nouvelles lectures sonores enregistrées chacun·e de chez soi par des artistes, des membres de l’équipe ou… vous-même.
Envoyez-nous un message sur communication@comediedebethune.org pour manifester votre intérêt avant le vendredi 27 novembre. Nous vous enverrons un texte à lire, spécialement choisi pour vous, ainsi que le petit mode d’emploi à suivre pour nous renvoyer votre enregistrement audio.
Pour commencer, voici la première échappée confectionnée par Joachim Latarjet et Alexandra Fleischer.

Conformément au décret, la classe préparatoire Égalité des chances continue.
Cette saison, suivez la promotion 20-21 dans une série de vidéos mensuelles intitulée Dans les pas de la classe prépa dont le premier épisode est tout chaud.

Soyons optimistes et préparons 2021…Si vous avez entre 16 et 23 ans et l’envie de découvrir le spectacle vivant et les métiers qui le composent, inscrivez-vous à l’un des 4 stages Brûlons les planches qui se déroulent à la Comédie mais aussi à la Maison de la Culture d’Amiens, au Ballet du Nord à Roubaix ou au Phénix à Valenciennes. Au même titre que la classe préparatoire, ces stages sont organisés dans le cadre du programme Égalité des chances que nous avons initié.

Vous nous manquez et nous espérons vous retrouver très vite !

prenez soin de vous

[message du 30/10/20]

Et voilà… nous voici de nouveau confinés.

La Comédie de Béthune a refermé ses portes au public mais l’équipe est mobilisée, les téléphones crépitent, les écrans d’ordinateur restent allumés et nous mettons tout en œuvre pour vous aider à traverser du mieux possible cette période délicate.

Solidaire des artistes et des acteurs de la création, nous travaillons ces jours-ci à reporter les spectacles programmés en novembre et reviendrons vers vous d’ici quelques jours pour vous informer des dates de ces reports.

Vous pouvez d’ores et déjà contacter la billetterie au 03 21 63 29 19, par mail à l’adresse billetterie@comediedebethune.org ou par courrier au 138 rue du 11 Novembre 62400 Béthune pour échanger vos places pour un autre spectacle de la saison 20/21 ou demander le remboursement de vos places.

Nous souhaitons garder le lien avec vous, artistes de la saison et spectateurs.trices.

Pour nous rendre à tou.te.s la vie quotidienne un peu plus joyeuse.

Parce que l’art du théâtre sait être celui de la joie collective, nous ne baissons pas les bras… toute l’équipe est en train d’imaginer de nouveaux rendez-vous, comme des bulles d’air qui pourraient apparaître devant vos fenêtres.

A très bientôt, au téléphone, sur notre site et sur les réseaux sociaux et surtout… prenez bien soin de vous !

Cécile Backès et l’équipe de la Comédie de Béthune

Tags : newsletter
Partagez ce contenu autour de vous !

Laisser un commentaire

Haut de page