© Jeanne Roualet
à propos des spectacles

moment rêvé #4 : le voyage de Miriam Frisch

Publié le 08.04.20 par La Comédie de Béthune

« Wow ! c’est tellement énorme…
après avoir entendu ça,
j’ai pas envie de raconter mon histoire à moi,
parce qu’elle me semble tellement banale… ».

Le Voyage de Miriam Frisch

Chaque mercredi, pendant le confinement, nous partageons avec vous quelques traces de ces spectacles que vous auriez pu voir au Palace, « nos moments rêvés pour ce printemps ».
Merci à Laurent Levy pour sa contribution à l’invention des « moments rêvés » !

présentation du spectacle

Miriam Frisch, jeune allemande de 25 ans, décide de partir sept semaines en kibboutz pendant l’été 2012. Elle veut vivre une aventure initiatique, ne plus être condamnée à porter l’héritage qu’on lui a transmis. Conviant le public autour d’une table de fête, Le voyage de Miriam Frisch raconte cette quête d’identité et d’utopies à partir des documents collectés pendant son séjour.Le spectacle mêle témoignages, fiction et musique. Au plateau, quatre comédiens interrogent leur propre histoire et désir d’utopie. Public et artistes, à la même table, partagent le vin et la nourriture. Une histoire commune commence…

images d’un souvenir rêvé

Sasa, kibboutz de 300 habitants au Nord d’Israël, fondé en 1949. la laverie collective, l’école des enfants, les boites aux lettres, le réfectoire

« En 2015, je suis partie en Israël avec Calypso Baquey, comédienne dans le spectacle et photographe, sur les traces du voyage de Miriam. Nous avons découvert le kibboutz de Sasa. Les photos de ce diaporama, prises par Calypso, sont projetées et distribuées aux spectateurs dans des boites pendant le spectacle. » Linda Blanchet (metteuse en scène)


© compagnie Hanna R

langue, transmission et identité, extrait sonore de la fin du spectacle

à la fin de la représentation,
vous auriez pu applaudir…

mise en scène Linda Blanchet
jeu Calypso Baquey, William Edimo, Cyril Texier, Angélique Zaini
collaboration artistiques Miriam Schulte, Gildas Goujet, Deborah Banoun, Gabor Rassov
scénographie Bénédicte Jolys
photographies Calypso Baquey
vidéo Florent Gouelou
musique Miriam Schulte
lumière Alexandre Toscani

autour du Voyage de Miriam Frisch

  • Cuisiner le strudel
    « Cette recette de strudel n’est pas dans le spectacle mais j’y ai beaucoup pensé pendant les répétitions quand nous parlions de transmission « à trous » entre les générations. J’ai mangé ce gâteau presque quotidiennement pendant mon enfance mais il n’en reste que ces proportions griffonnées par ma mère sur un livre de cuisine. Ce matin ma mère m’a écrit : « si tu arrives à me lire, voici la recette de mamie. Mais ça n’a jamais fonctionné pour moi. Elle m’a dit qu’il fallait le cuire un quart d’heure. Quant à la température… 150 degrés. Ça ne marche pas mais c’est tout ce que j’ai ». » Linda Blanchet (metteuse en scène)
  • et/ou regarder cet interview d’Hannah Arendt
  • et/ou écouter L’espérance du Kibboutz dans l’émission Talmudiques (France Culture)
Partagez ce contenu autour de vous !

En liens

Laisser un commentaire

Haut de page