© Jeanne Roualet
à propos de la comédie

moment rêvé #1 : Un Long dimanche de Fiançailles

Publié le 24.03.20 par La Comédie de Béthune

« J’ai craché par terre avant de m’apercevoir
que j’étais devant le cimetière.
J’ai pensé : ce n’est rien,
ils ne t’en veulent pas,
tu as craché sur la guerre.
»

Sébastien Japrisot

Chaque mercredi, pendant le confinement, nous partageons avec vous quelques traces de ces spectacles que vous auriez pu voir au Palace, « nos moments rêvés pour ce printemps ».
Merci à Laurent Levy pour sa contribution à l’invention des « moments rêvés » !

fragments d’Un Long Dimanche de Fiançailles

1919 : juste après la première guerre mondiale, Mathilde part à la recherche de Manech, son fiancé parti au front. Mort avec quatre autres soldats, lui dit-on, dans une tranchée au nom étrange de Bingo Crépuscule. Mais Mathilde refuse d’y croire. Elle est sûre que son Manech est encore vivant. Commence alors la quête de Mathilde, celle de son amour fou et de son espoir insensé.  Et une enquête qui ne lâche pas le fil qui relie l’héroïne à son amant.
C’est un roman-champ de bataille, construit comme une boîte aux lettres où les nombreux personnages postent les récits de leur mémoire… un projet qui aurait été idéal pour une lecture partagée participative, réunissant des comédien·nes professionnels et des lecteurs/trices amateurs !
Mais nous pouvons peut-être imaginer une autre forme… si vous étiez inscrit·e pour cette lecture partagée, envoyez-nous votre fragment enregistré sur un fichier-son à l’adresse mail suivante : m.somville@comediedebethune.org ou depuis notre page facebook. Avec, si possible… une petite photo !

Prenez soin de vous, des autres et à bientôt !

Cette semaine, Cécile Backès, Noémie Rosenblatt et Maxime Le Gall, artistes du collectif, commencent la lecture avec 3 extraits du roman.



Jean-François Millet, Le bouquet de marguerites

Vincent Van Gogh, Tournesols dans un vase

images d’un souvenir rêvé

Un beau passe-tête,

Des photos d’époque,

Des pistes de scénographie dessinées par Christian Boulicaut,

Un décor en construction par Jean-Claude Czarnecka…

ambiance sonore

Frédéric Jouhannet, compositeur de la lecture, nous a transmis un petit extrait de sa création en cours…

à la fin de la représentation,
vous auriez pu applaudir…

texte Sébastien Japrisot (éd. Denoël)
conception Cécile Backès
assistée de Adeline Vesse, Noémie Rosenblatt
découpage texte Cécile Backès, Margaux Eskenazi
scénographie Christian Boulicaut
lumière Pierre Peyronnet
musique Frédéric Jouhannet
lecture Monique Aimé, Meriem Agounizera, Achille Aplincourt, Dany Audegond, Jalil Benamara, Paul Berger, Laurent Berthelemy, Valentine Berthier, Ulysse Bosshard, Marie-Françoise Boyavalle, Elisa Brabant, Bernard Capron, Sylvie Cayet, François Clavier, Irina Collavini, Naomi Dauchelle, Maryse Degardin, Josette Delforge, Andree Delrue, Thomas Demulier, Jean Denis, Sylvie Denis, Gérard D’hont, Michele D’hont Arab, Elisa Douchez, Philippe Dubois, Anaïs Fauquembergue, Patricia Fauquembergue, Catherine Floret, Nathan Gabily, Cécile Gérard, Monique Gibon, Manon Guilluy, Francine Harchin, Valerie Hesloin, Loan Hermant, Mathieu Houchard, Annie Hubert, Véronique Jacob, Ramo Jalilyan, Myriam Kerrinckx, Badr-Eddine Khalis, Jean-Michel Lacherie, Anne Marie Lacroix, Elsa Lambert-Ligier, Brigitte Lamek, Théophile Layec, Christine Leclercq, Cloris Lecluse, Maxime Le Gall, Laurent Lévy, Véronique Mercier, Paola Miceli, Chantal Minche, Francoise Moncheaux, Christelle Mordacq, Lola Naymark, Annick Olejniczak, Catherine Parisot, Éric Petitjean, Jean-Marie Porteaux, Tiphaine Redjdal, Giovanni Regnier, Sandrine Rendu, Noémie Rosenblatt, Catherine Smets, Michèle Suberlak, Lydia Szafulski, Macha Szafulski, Marie Jo Treuillet, Evelyne Verger, Adeline Vesse, Laurence Vincent
régie générale et son Stéphan Faerber
régie son Julien Lamorille
régie lumière Quentin Rumaux, Erwan Orhon
régie plateau Jean-Michel Cerf, Hammo Marzouk
régie vidéo Antoine Crevon
décor Christian Boulicaut, Jean-Claude Czarnecka
avec la participation de Christine Bénévent professeure à l’École des chartes à Paris, Naïké Louchart (costume de la robe de mariée)

Autour d’Un Long Dimanche de Fiançailles et de Sébastien Japrisot

  • Lire Un Long Dimanche de Fiançailles (existe aussi en version numérique)
  • et/ou écouter « Comment Sébastien Japrisot est devenu écrivain » (France Inter), petite archive sonore accompagné d’un commentaire de l’auteur Emmanuel Carrère sur France Inter
  • et/ou passer 1h avec Sébastien Japrisot et ses proches dans l’émission « Le mardi des auteurs » France Culture
  • Et/ou regarder l’adaptation cinématographique réalisée par Jean-Pierre Jeunet (disponible sur de nombreuses plateformes de VOD)
Partagez ce contenu autour de vous !

Laisser un commentaire

Haut de page