à propos de la comédie

poursuivre notre idéal

Publié le 27.06.18 par La Comédie de Béthune

Chaque saison, notre projet artistique Écritures ‑ Jeunesse ‑ Territoires gagne de nouveaux complices qui s’engagent pour un stage, décident de s’impliquer dans la lecture en public d’un grand roman, dans la lecture à voix haute de leurs écrits, dans les projets participatifs proposés …

Parce que la créativité de chacun est un enjeu de société essentiel et parce que c’est la jeunesse du territoire qu’il s’agit d’inviter à plonger au cœur du théâtre, l’équipe de la Comédie poursuit son idéal, invitant les auteurs d’aujourd’hui à inventer avec ceux qui le veulent les spectacles de demain.

Pour ce deuxième mandat à la direction de la Comédie, le projet artistique Écritures ‑ Jeunesse ‑ Territoires sera davantage axé sur les écritures d’aujourd’hui, développant l’accueil des auteurs en résidence dans les murs de la Comédie et hors‑les‑murs, sur le territoire. Les auteurs de Scenic Youth seront associés aux différentes actions, dont un nouveau projet qui nous tient à cœur : Escales/Odyssée, résidences d’écriture en immersion dans des collèges, revisitera l’Odyssée d’Homère dans différents lieux du bassin minier. En sollicitant la créativité de la jeunesse du territoire, Escales/Odyssée tissera les fils d’une tapisserie d’écritures nouvelles !

Solliciter l’imaginaire de tous en liant patrimoine et création : avec le temps fort Mon(S)tre-toi !, nous invitons les publics à venir partager notre goût de la lecture à voix haute. Le collectif d’artistes et l’équipe de la Comédie se feront guides dans sa découverte jusqu’à la grande lecture partagée de Notre‑Dame de Paris.

Dans la convivialité et la proximité, naîtront les résidences d’artistes sur le territoire : le projet européen Meet the neighbours active la mobilité des artistes à l’échelle européenne et fait apparaître leur rôle — ce sont des agitateurs de découverte — dans la construction de liens sociaux. Les communautés les plus riches d’humanité ne sont‑elles pas faites de différences ?

Cécile Backès

Partagez ce contenu autour de vous !

Laisser un commentaire

Haut de page