Al Atlal

LES SONNETS d’après Al Atlal, poème d' Ibrahim Nagi chanté par Oum Kalsoum conception Norah Krief accompagnement Frédéric Fresson traduction, adaptation Khaled Osman interprétation Frédéric Fresson, Norah Krief, Yousef Zayed, Lucien Zerrad collaboration artistique Charlotte Farcet vidéo Jérémie Scheidler son Olivier Gascoin lumière Jean-Jacques Baudoin coaching vocal Dorsaf Hamdani, Myriam Djemour scénographie, costumes Magali Murbach régie générale Joël Lhopitalier

  • le palace › jeu 20 et ven 21 sept à 20h
Réserver maintenant !

Dans une maison de banlieue française, Norah Krief tente d’interroger sa culture tunisienne à travers le service du café et du zazoua, la langue arabe de ses parents qu’elle ne comprend pas et les regards de ses voisins : une « nostalgie bienheureuse » au milieu de ruines.

En jonglant entre le poème d’Ibrahim Nagi, auteur tunisien, et une adresse, sous forme de lettre à sa mère — entre le recul de la littérature et l’exemple domestique — Norah Krief témoigne d’une culture multiple que ses parents conservent après leur exil en France et qu’elle s’approprie doucement après l’avoir rejetée pendant l’enfance.

Al Atlal (Les Ruines) est la chanson fétiche d’Oum Kalsoum. Norah Krief lui emprunte la forme chantée pour proposer un spectacle‑concert évoquant les vestiges d’un amour, le rêve d’un pays perdu, la quête de l’insertion sociale en se réconciliant avec sa propre histoire. Avec trois musiciens multi‑instrumentistes, ce sont les siècles d’une histoire qui nous parviennent à tous.

Tags : norah krief
Partagez ce contenu autour de vous !
© Jean-Louis Fernandez
Production

production Cie Les Sonnets , La Comédie de Valence CDN Drôme-Ardèche

coproduction Comédie de Béthune CDN Hauts-de-France

avec le soutien de La Colline Théâtre National, l’Institut Français du Royaume-Uni

En images

Haut de page