Des territoires

Texte et mise en scène Baptiste Amann Collaboration artistique Amélie Enon Jeu Solal Bouloudnine, Alexandra Castellon, Nailia Harzoune, Yohann Pisiou, Samuel Réhault, Lyn Thibault, Olivier Veillon Régie générale François Duguest Création Lumière Florent Jacob, Clarisse Bernez-Cambot Labarta Son Léon Blomme Régisseur plateau Philippe Couturier Scénographie Baptiste Amann, Florent Jacob Costumes Suzanne Aubert, Estelle Couturier-Chatellain

14 ans | Durée durée 7 h (1ère partie 1 h 45 ‑ entracte 30 minutes ‑ 2e partie 2 h ‑ entracte 45 minutes ‑ 3e partie 2 h)

  • Le Palace › 6 oct. à 20h
    1ère partie (nous sifflerons la marseillaise...)
  • Le Palace › 7 oct. à 20h
    2è partie (... d’une prison l’autre...)
  • Le Palace › 8 oct. à 20h
    3è partie (... et tout sera pardonné ?)
  • Le Palace › 9 oct. à 14h30
    intégrale
Réserver maintenant !

Présentant pour la première fois dans son intégralité sa trilogie Des Territoires, Baptiste Amann convoque la grande histoire et nous interpelle sur nos héritages et engagements politiques, comme sur notre capacité à aimer et à lutter.

Trois parties pour trois jours dans la vie de Lyn, Benjamin, Hafiz et Sam. Trois jours consécutifs au fil desquels la fratrie va se confronter au déni, à la colère, avant de cheminer vers la réconciliation. Trois jours où le présent entre en résonance avec le passé, chaque opus convoquant des moments historiques forts : la Révolution française, la Commune, la guerre d’Algérie. Lors du premier jour, les frères et la sœur se retrouvent à l’occasion de la mort de leurs parents dans le petit pavillon de banlieue où ils ont grandi. Chacun reprend sa place et les tensions oubliées refont surface, alors que se pose la question de l’avenir de la maison. Le deuxième, jour des obsèques, est aussi celui d’émeutes urbaines imposant un confinement inopiné avec deux voisins. Le troisième, le quatuor est à l’hôpital – Benjamin étant en état de mort cérébrale –, tandis que se tient un tournage consacré à Djamila Bouhired, emblème de la révolution algérienne. L’irruption de la grande histoire dans l’intimité de cette fratrie, jeune génération issue de la classe moyenne, est l’occasion d’explorer au présent et de manière stimulante des enjeux tels que la démocratie, la solidarité ou le racisme.

A noter :
  • Atelier des spectateurs
    > lun. 4 oct. à 19h
Partagez ce contenu autour de vous !
©Jeanne Roualet
Production

Production L’Annexe

Coproduction Centre National des Dramaturgies Contemporaines – Théâtre Ouvert, Comédie de Béthune – CDN Hauts-de-France, Le ZEF scène nationale de Marseille, Festival d’Avignon, Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, L’Empreinte scène nationale de Brive-Tulle, Châteauvallon scène nationale, La Garance scène nationale de Cavaillon, Théâtre Sorano Toulouse, La Passerelle Scène nationale de Saint-Brieuc, Pôle des Arts de la Scène – Friche la Belle de Mai Le MÉTA CDN de Poitiers – Nouvelle-Aquitaine, OARA Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine

Soutiens La Chartreuse, Centre national des écritures du spectacle (Villeneuve les Avignon)

Tournée

Festival d’Avignon › 7 au 12 juillet 2021
CNDC ‑ Théâtre Ouvert › 15 au 25 septembre 2021
Théâtre Sorano à Toulouse › les 16 et 17 octobre 2021
Comédie Poitou-charentes ‑ CDN › le 21 octobre 2021
L’empreinte ‑ scène nationale de Brive – Tulle › 10 au 13 novembre 2021
Le Zef ‑ scène nationale de Marseille › le 20 novembre 2021
La Garance ‑ scène nationale de Cavaillon › le 29 novembre 2021
La Passerelle ‑ scène nationale de Saint‑Brieuc › le 4 décembre 2021
Châteauvallon‑Le‑Liberté ‑ scène nationale › les 21 et 22 mai 2022
Célestins Théâtre de Lyon › 3 au 5 juin 2022

En images

Haut de page