Créations Comédie de Béthune

détruire

d’après Détruire dit-elle de Marguerite Duras adaptation, mise en scène Jean-Luc Vincent | Les Roches Blanches collaboration artistique Anne-Elodie Sorlin jeu Edith Baldy, Isabelle Catalan, Xavier Deranlot, Julien Derivaz, Airy Routier, Anne-Elodie Sorlin, Jean-Luc Vincent scénographie Magali Murbach lumières Christian Pinaud son Isabelle Fuchs musique originale Christophe Rodomisto costumes Séverine Thiébault régie générale Yvon Julou administration, diffusion Claire Nollez attachée de presse Nadia Ahmane
production déléguée
Comédie de Béthune

dès 16 ans | Durée 1h40

  • le palace > 11 et 13 oct à 2oh, jeu 12 oct à 18h3o
Réserver maintenant !

La voix qui prend le plateau en premier c’est elle : c’est Duras. Marguerite Duras est là et elle est à l’oeuvre : elle fait de son drôle de roman d’anticipation Détruire dit-elle une oeuvre théâtrale.

Écrit dans les mois qui ont suivi Mai 68, le texte est plein de cette envie de s’affranchir et d’inventer autrement. Mais pour en arriver à une révolution politique, indique Duras, il faut en passer par une « révolution intérieure ». Il faut tout détruire pour trouver de nouvelles façons de faire et d’agir.

C’est peut-être une maison de repos, une clinique, un hôtel certainement. Il y a un parc au loin séparé des résidents par une grande baie vitrée et plus près, des courts de tennis, l’air est plein du bruit de balles s’écrasant contre des raquettes. Dans une de ses oeuvres les plus mélancoliques, Marguerite Duras décrit un monde qui aurait « perdu le sommeil ». C’est de cet état de rêve éveillé que naît le geste de Jean-Luc Vincent. La scène baigne toute entière dans le brouillard. S’en détache un ensemble de comédiens habités, portant au plus haut l’incandescence du verbe de l’auteure. Mais il y a aussi de l’irrévérence et du profane. La prose de Duras l’appelle aussi. Ne dit-elle pas de ses personnages qu’ils sont des « mutants » ?

Partagez ce contenu autour de vous !
visuel Détruire
Production

production Les Roches Blanches

production déléguée Comédie de Béthune, CDN Hauts-de-France

coproduction Studio Théâtre de Vitry, Théâtre Dijon Bourgogne CDN, Scènes du Golfe – Théâtres Arradon Vannes

avec la participation du Théâtre National de Bretagne CDN

avec le soutien du Théâtre de la Bastille, la Ferme du Buisson Scène nationale de Marne-la-Vallée, LUne, Jeune Théâtre National, Théâtre 95

création au Studio Théâtre de Vitry

accompagnement diffusion, communication Maison Jaune

Tournée

-- saison 2016-2017 --

Studio Théâtre de Vitry
› 3-6 mars 2017 à 2oh3o, sauf dimanche 5 mars à 16h

Théâtre de Vanves, Festival Artdanthé
› mardi 21 mars 2o17 à 21h

Théâtre Dijon Bourgogne, Théâtre en Mai
› 2o au 28 mai 2o17

Téléchargements
Haut de page