Créations Comédie de Béthune
Collectif d’artistes

Eau sauvage
Le tourbillon d'une vie : Tout ce qu'un père dit à sa fille.

de Valérie Mréjen (éd. Allia) mise en scène Julien Fišera | Espace commun avec Bénédicte Cerutti espace Virginie Mira création et régie vidéo Jérémie Scheidler lumières Kelig Le Bars musique Alexandre Meyer costumes Benjamin Moreau réalisation costume Marie Vernhes construction Jean-Claude Czarneka régie générale Arnaud Seghiri

à partir de 14 ans | Durée 1h

  • Le Studio-Théâtre > 10 au 14 mars à 20h
Réserver maintenant !

Créé en 1966, «Eau sauvage» est le premier parfum homme de chez Dior. Il est marqué par son caractère frais, léger, mais très persistant. Qualifié dès sa création d’intemporel, ce parfum est pensé comme un état d’esprit, personnifié sur les affiches par les figures iconiques d’Alain Delon, Corto Maltese ou encore Zinedine Zidane. Discret, effacé «Eau sauvage» reste néanmoins très longtemps présent. C’est cet aspect-là du parfum qui semble avoir inspiré l’auteure.

Avec énormément d’humour, Valérie Mréjen décrit ce moment que nous avons tous connu : le temps d’acclimatation entre adultes, lorsque nous avons quitté l’enfance et qu’un nouveau rapport s’instaure brutalement avec nos parents. Eau sauvage est le portrait touchant d’un père très aimant et à la fois totalement maladroit. Irrésistible de drôlerie, il cherche à aider sa fille en lui imposant ses vues.

La comédienne Bénédicte Cerutti prend la parole pour ceux qui viennent de passer, comme il est dit dans J’ai 20 ans qu’est-ce qui m’attend… ?, « de l’autre côté de l’adolescence. ». La parole est nécessaire, juste, jamais impudique.

Le spectacle ressemble à une lanterne magique d’aujourd’hui. Dans une boîte lumineuse, la comédienne fait entendre, dans un rapport de proximité avec le public, les paroles d’un père préoccupé jusqu’à l’angoisse du bonheur de sa fille. En quelques notes nous entrons dans l’intimité de leur relation. Et par la magie du texte et de la proposition, chacun va alors s’y reconnaître.

La compagnie Espace commun dirigée par Julien Fišera s’entoure d’artistes issus de différents domaines artistiques. Les spectacles rendent compte de cette pluralité des approches même si le point de départ d’un projet est la rencontre avec un texte, avec une langue.

Ici, la compagnie poursuit son travail avec le médium vidéo, support propice aux rêveries et aux enchantements. Le quotidien des échanges de la vie de tous les jours est contrebalancé par la beauté plastique des images. C’est dans cet écart que se loge l’émotion.

Partagez ce contenu autour de vous !
Eau sauvage
Production

Production Compagnie Espace commun

Coproduction La Comédie de Béthune – CDN Nord – Pas de Calais, Le Vivat – Scène conventionnée danse et théâtre d’Armentières

Avec l’aide du Collectif 360, Eau Sauvage a reçu l’Aide à la production du DICRéAM – CNC

Remerciements au Ballets du Nord - Centre Chorégraphique National de Roubaix, au Lab‑Labanque / Artois Comm., au CDDB‑Théâtre de Lorient, Centre Dramatique National et au Théâtre du Nord - CDN Lille Tourcoing Nord - Pas de Calais

Le texte est publié aux Editions Allia, Paris.

Tournée

théâtre de vanves - scène conventionnée
> mar 24 mars
le vivat scène conventionnée d’armentières
> jeu 16 avril
théâtre les ateliers - Lyon > 28 au 30 avril
le grand r - scène nationale de la roche-sur-yon > 12 et 13 mai
lieu unique - scène nationale de nantes > ven 29 mai

Pour aller plus loin...

Haut de page