elle pas princesse, lui pas héros
i've got it
i'm a man now
"it" christine and the queens

texte Magali Mougel mise en scène Johanny Bert interprétation Jonathan Heckel, Delphine Léonard dessin Michael Ribaltchenko accessoires, costumes Thibaut Fack régie Baptiste Nenert

7 ans | Durée 1h

  • la comédie de béthune près de chez vous
    béthune, médiathèque buridan >
    jeu 16 mars à 1oh et 18h3o
    dans le cadre du festival artimini
    réservations au théâtre municipal o3 21 64 37 37
  • la couture, salle des fêtes > ven 17 mars à 19h
    en partenariat avec richebourg et vieille chapelle
    réservations en mairie 03 21 26 26 81
  • ruitz, mairie > sam 18 mars à 19h
    réservations en mairie o3 21 61 9o 3o
  • beuvry, médiathèque mots passants > mar 21 mars à 14h3o et 19h
    réservations à la médiathèque o3 21 65 17 72
  • lillers, le palace > mer 22 mars à 15h et 2oh
    réservations au service culturel o3 21 54 72 78
  • divion, école joliot-curie > jeu 23 mars à 16h3o
    réservations au service culturel o3 21 64 55 7o
  • marles les mines, maison pour tous > ven 24 mars à 2oh
    réservations à la maison pour tous o3 21 o1 74 3o

À la naissance on n’a pas vraiment le choix, ni de son prénom ni de son sexe. Mais les adultes, eux, se chargent bien de vous rappeler dans quel camp vous êtes et c’est un flot d’attentes et d’idées reçues qui vous tombe dessus. Sauf que des fois, ça résiste.

Leïli n’a pas forcément envie de coller à la représentation qu’on se fait d’une petite fille. Et pour Nils, c’est pareil. À l’occasion d’un jeu de piste organisé par la maîtresse, nos deux héros vont apprendre à se connaître. Leïli, qui adore les jeux d’aventures, se retrouve à son grand désespoir à devoir faire équipe avec Nils. Nils, le garçon qui pleure, qui a les cheveux longs, porte des baskets qui couinent et laisse couler de sa bouche des torrents de bave. Nils, qui répond au surnom de « Ma truffe », au grand désespoir de son boxeur de père qui rêverait que son fils soit « fort comme Tarzan ».

Elle pas princesse lui pas héros propose deux points de vue sur une même histoire et le spectateur assiste successivement à ces deux monologues. Dans un rapport très intime avec les comédiens, on pourra regarder de très près ce qui se trame dans la tête de ces petits êtres : comment ils investissent ce qu’on projette sur eux.

Et au jeu du dégommage des stéréotypes, Magali Mougel excelle. La pièce nous rappelle que c’est à nous de nous forger l’image de soi qui nous convient. Christine, la chanteuse, raconte dans « iT » que lorsqu’elle était petite fille, on ne lui donnait pas ce qu’elle voulait parce qu’elle était petite fille et non pas petit garçon. Devenue adulte, elle chante une femme qui devient homme.

A noter :
  • écrire pour le théâtre avec magali mougel et arnaud cathrine
    le studio-théâtre › mer 5 avril à 16h
Partagez ce contenu autour de vous !
elle pas princesse lui pas héros
Production

coproduction Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN, Le Fracas– CDN de Montluçon, Théâtre de Romette - Johanny Bert

création en 2016 dans le cadre d’Odyssées en Yvelines

avec le soutien de du Conseil départemental des Yvelines, du Ministère de la culture et de la communication–Drac Ile-de-France et de la ville de Sartrouville

texte publié dans la collection Heyoka Jeunesse aux éditions Actes Sud Papiers

Pour aller plus loin...

Haut de page