Les Sonnets de Shakespeare
fatiguée de tout ça je veux quitter le monde sauf que si je me tue mon amour sera seul.

textes William Shakespeare traduction, adaptation Pascal Collin composition, direction musicale Frédéric Fresson direction artistique Richard Brunel | La Comédie de Valence CDN Drôme-Ardèche chant Norah Krief batterie, percussions, voix Philippe Floris piano, voix Frédéric Fresson basse, voix Philippe Thibault son Olivier Gascoin lumière Kévin Briard costumes Éric Massé coaching vocal Myriam Djemour réalisation costumes Dominique Fournier

à partir de 15 ans | Durée estimée 1h15

  • le palace › 8 au 10 déc à 20h
Réserver maintenant !

Norah Krief pousse la chansonnette ? Mais quelle comédienne ! Et quelles chansons !

Voici un solo qui prend la forme d’un impressionnant tour de chant. Norah Krief qui connaît bien Shakespeare pour avoir notamment joué la double partition Cordelia- Le Fou dans Le Roi Lear, est à l’initiative de ce troublant chant d’amour et de désolation.

Un amour sans mesure qui est une raison de vivre et aussi une raison d’écrire. “Tu es pour moi le monde”, s’enflamme le poète. Entourée d’un trio aux sonorités rock, la comédienne se fait tour à tour femme fatale, amoureuse passionnée, amante délaissée. Le travail s’est imaginé sur le plateau avec le compositeur Frédéric Fresson au piano, au plus près du rythme shakespearien. Les trois musiciens s’improvisent alors partenaires de jeu pour la comédienne.

D’autant que ces énigmatiques Sonnets, missives enflammées à l’être aimé, n’ont pas de destinataire. Et c’est une blessure ouverte que ce chant.

Les Sonnets soulèvent un questionnement universel sur le temps, la vieillesse et bien sûr l’amour. Le spectacle pose comme point de départ l’errance d’une comédienne au moment d’entrer en scène. Nous nous invitons dans sa loge ; sur le plateau, quelques rideaux et puis une coiffeuse, ce petit meuble surmonté d’un miroir encadré d’ampoules qui symbolise à lui seul le théâtre. La comédienne est dans un entre-deux entre réel et fiction et le temps du spectacle est le temps de sa préparation. C’est une adresse franche, elle nous interpelle. Par et avec les mots de Shakespeare, elle crie son désir d’être.

A noter :
  • rencontre avec les artistes › mer 9 dec à l’issue de la représentation
  • "théâtre+resto=30€" partenariat avec le restaurant L'Effet Bœuf pour la représentation du jeudi 1o déc
Partagez ce contenu autour de vous !
lessonnets
Production

production de la création 2014 et production déléguée la Comédie de Valence CDN Drôme-Ardèche

production de la création 2001 la Comédie de Caen CDN de Normandie

avec le soutien de la CAMAC et de la SPEDIDAM

En images

Pour aller plus loin...

Haut de page