Créations Comédie de Béthune

Un long dimanche de fiançailles
Sébastien Japrisot
Cécile Backès
Lecture Partagée

comédie de béthune texte Sébastien Japrisot (éd. Denoël) conception Cécile Backès montage texte Margaux Eskenazi lecture artistes compagnons et collectif d’artistes de la Comédie, comédiens professionnels et amateurs

dès 12 ans

  • Le Palace › lecture partagée sam 21 mars ‑ 14h à 00h
  • buffet partagé sam 21 mars ‑ 21h à 22h
Réserver maintenant !

Après Notre‑Dame de Paris la saison dernière, Cécile Backès propose la lecture partagée d’un roman plus contemporain : Un long dimanche de fiançailles, une fresque qui prend racine dans la guerre de 1914‑1918 pour raconter la quête de Mathilde à la recherche de Manech, dit le Bleuet, son amour perdu sur un champ de bataille de la Somme. Mais que peut‑elle retrouver sous la terre féconde qui a repris ses droits ?

C’est un champ de bataille, ce roman. Un défi au temps qui passe, relevé par Mathilde, héroïne têtue à la recherche de son alter ego. Tout le monde pense qu’il est mort. Sauf elle. Plongeant dans la mémoire vive des tranchées, aspergé de terre boueuse, le texte nous entraîne dans les profondeurs d’un réseau souterrain. Sous la terre, meurtres et trahisons ne sont peut‑être pas les crimes les plus honteux… Le pire, ce serait l’oubli, le pire, ce serait le renoncement à laisser le corps d’un jeune soldat pourrir dans un no man’s land au nom étrange : Bingo Crépuscule. Alors Mathilde ne lâche rien. Et quand elle se repose, elle regarde les fleurs de son jardin et elle peint. Car il arrive que l’art se fasse tombeau pour les morts sans sépulture.
Construit comme une boîte aux lettres où les personnages postent les récits de leur mémoire, ce roman déploie des trésors d’oralité et de langues populaires. Un matériau tout indiqué pour réunir une équipe de comédiens professionnels et de lecteurs amateurs dans cette nouvelle lecture partagée…

Partagez ce contenu autour de vous !
©Jeanne Roualet
Production

production Comédie de Béthune ‑ CDN Hauts‑de‑France

texte publié aux éditions Denoël

Haut de page