Collectif d’artistes

MICRO CR€DIT
voyage initiatique en terre économique

carte blanche, interprétation Maxime Le Gall mise en scène Pauline Jambet écriture Pauline Jambet, Maxime Le Gall composition, musique live Stéphan Faerber collaboration artistique Adèle Chaniolleau régie générale Pascal Benard

à partir de 15 ans | Durée 1h

  • avignon off
    Artéphile, 7 rue du Bourg Neuf >
    7 au 28 juillet à 21h35
    relâches les 12,19 et 26 juillet
    réservations: o4 9o o3 o1 9o | contact@artephile.com

MICRO CR€DIT remonte aux origines de l’échange entre les hommes. C’est un retour aux sources anthropologiques, mythologiques et même magiques du système monétaire. Qu’on se le dise : on troque, on échange, on achète mais jamais on ne donne. Le don lui-même ne saurait être désintéressé. Et puis il y en a qui sont particulièrement intéressés. Ce sont des « hommes pressés » : ils en veulent plus, toujours plus. Ils maîtrisent bien les rouages de ce système capitaliste : ils ont les tuyaux, les réseaux, les entrées.

Pour Pauline Jambet et Maxime Le Gall, la meilleure entrée c’est celle de l’intime. La conférence sur le tout-économique et l’histoire de l’échange rencontre très rapidement notre propre rapport à l’argent : comment on le gagne et surtout ce qu’on en fait. On navigue dans un système auquel on est sommé de participer.

Imaginé en écho à Mon Fric, MICRO CR€DIT en est un dérivé corrosif. Comme dans la pièce de David Lescot, Maxime Le Gall se fait le porte-parole de notre inexpérience et de notre intranquillité face à l’argent. Le comédien est accompagné sur scène par le musicien touche-à-tout Stephan Faerber. La voix de l’acteur est mixée, samplée et le discours jusque-là mesuré semble littéralement prendre corps devant nos yeux. On se retrouve au cœur d’une tornade où s’entrechoquent comme dans un cauchemar les mots de dette, perte, crédit, gain, profit. Ce n’est pas un hasard si en sortant de la salle c’est le maître-mot de « performance » qui fait s’agiter les cours de la bourse et fait courir les investisseurs, qui nous revient alors à l’esprit.

A noter :
  • rencontre avec les artistes jeu 19 jan à l'issue de la représentation
  • stage de pratique théâtrale avec maxime le gall
    le palace › 25 et 26 mars
Partagez ce contenu autour de vous !

En images

Pour aller plus loin...

Haut de page