passing the bechdel test
dans le cadre du next festival

GRIP ET FABULEUS chorégraphie Jan Martens jeu Isabel Braamkolk, Noor Caestecker, Anouk Claassen, Renée De Coninck, Luna Glowacki, Bente Govaerts, Noor Hollemeersch, Birgit Lesage, Marie Libens, Hannah Peiren, Celina Vercruysse, Yanou Van Dessel, Mirren Vandenberk collaboration artistique Kimmy Ligtvoet dramaturgie Peter Anthonissen lumière Elke Verachtert

dès 16 ans

  • [sortie de la comédie] la condition publique, roubaix › mar 20 nov à 20h
    allons‑y ensemble ! navette sur réservation
Réserver maintenant !

Jan Martens a une prédilection pour la culture populaire et les thématiques actuelles. Après plusieurs pièces remarquées en Europe, le chorégraphe flamand s’est imposé sur le devant de la scène internationale avec son désormais culte The Dog Days are Over. Découvrez sa prochaine création dans le cadre du Festival Next !

En 2016, dans The Common People, par le biais de rendez‑vous surprises, il posait sur le plateau des questions pertinentes sur la vie privée et le rôle qu’y jouent les réseaux sociaux.

Dans Passing the Bechdel Test, il veut examiner en compagnie de treize jeunes où en sont la diversité et l’égalité des genres dans le monde actuel. Martens laisse les jeunes interprètes se glisser dans la peau les uns des autres et dans celle d’écrivaines et autres personnalités féminines du passé et d’aujourd’hui. Des extraits de lettres, journaux intimes, paroles de chansons, essais et conférences TED (Technology, Entertainment and Design) forment le cadre auquel sont ajoutées les biographies des adolescents. Pour la première fois, le chorégraphe prend pleinement le parti de faire appel aux textes. Crée‑t‑il un manifeste pour l’avenir ?

Tags : jan martens
Partagez ce contenu autour de vous !
© Clara Hermans
Production

production Fabuleus & GRIP

coproduction Tanzhaus nrw

Haut de page