Sirènes
C'est l'histoire d'Aurore, rockeuse sans voix qui court après son passé.

texte Pauline Bureau | La Part des anges Benoîte Bureau en collaboration avec Yann Burlot, Nicolas Chupin, Camille Garcia, Gaëlle Hausermann, Régis Laroche, Marie Nicolle, Anne Rotger, Catherine Vinatier mise en scène Pauline Bureau avec Philippe Awat, Yann Burlot, Nicolas Chupin, Vincent Hulot, Géraldine Martineau, Marie Nicolle, Anne Rotger, Catherine Vinatier dramaturgie Benoîte Bureau scénographie Emmanuelle Roy lumières Jean-Luc Chanonat composition musicale et sonore Vincent Hulot collaboration artistique et vidéo Gaëlle Hausermann costumes Alice Touvet régie générale et lumière Jean-Luc Chanonat régie son Solange Fanchon régie plateau Guillem Picq

à partir de 15 ans | Durée 2h

  • Le Palace › 14 au 17 oct à 20h, sauf jeu 16 oct à 18h
Réserver maintenant !

Vous êtes face à un arbre généalogique comme on en dessinait petit : un tronc central et une volée de branches à droite, autant à gauche. Le regard remonte, s’agrippe, s’interroge sur tel ou tel nœud ou embranchement et finalement s’arrête sur Aurore.

Aurore, la jeune fille au prénom de princesse, c’est le début du jour, et c’est aussi le début de Sirènes.

Aurore est chanteuse de rock. Mais là, ce soir, ça ne vient pas. La voix ne suit pas et puisque ce n’est en aucun cas physiologique, elle s’en va consulter un psychanalyste. Ce dernier est catégorique : « C’est en parlant que vous retrouverez votre voix ». Aurore interroge sa mère puis va voir du côté de sa grand-mère.

C’est une saga, une histoire haletante qui tient aussi de l’enquête policière : pourquoi le mari d’Annie ne rentre-t-il pas ? Après quoi court la brillante Hélène à qui tout a réussi ? Qui est Max, le mystérieux businessman installé à Shanghai ?

Charmés, nous voici embarqués à la suite de ces Sirènes, ces trois femmes que l’on dit « de leur temps », qui s’accrochent, résistent, et tombent amoureuses. Le théâtre est le lieu où se livrent tous les secrets et où naissent les grandes passions, de celles qui nous font tenir dans la tempête.

Le spectacle est porté par une équipe de comédiens-musiciens qui passent d’un espace à l’autre sans s’embarrasser d’une quelconque unité de temps. La pièce est un puzzle et c’est une joie de recomposer l’image : le tableau d’une famille qui ressemble un peu à la nôtre.

Sirènes est le fruit d’une création collective portée par Pauline Bureau. Si on retrouve dans le texte des allusions à Homère, Andersen et Disney, c’est une voix bien singulière que défend la compagnie La Part des anges. Alternant entre mise en scène de textes et créations collectives comme Modèles présenté il y a deux ans à la Comédie, la compagnie avance de manière collégiale, défendant un regard pluriel, s’attachant à parler du monde d’aujourd’hui sans jamais juger ceux qui le peuplent.

A noter :
  • bord de plateau > mer 15 oct à l'issue de la représentation
  • Écrire pour le théâtre, avec Pauline Bureau > lun 13 oct à 19h au Studio-Théâtre
  • Journée avec...Sirènes > jeu 16 oct
Partagez ce contenu autour de vous !
Sirènes
Production

Production La Part des anges

Coproduction Théâtre de Dijon Bourgogne CDN, Le Volcan Scène nationale du Havre, CDNA – Grenoble, La Foudre Scène nationale de Petit-Quevilly Mont-Saint Aignan, Comédie de Picardie Scène conventionnée pour le développement de la création théâtrale en région, Théâtre Firmin Gémier / La Piscine, Pôle national des arts du cirque d’Antony et de Châtenay-Malabry

Avec le soutien du Fonds SACD Théâtre, du Nouveau Théâtre de Montreuil CDN et du Théâtre du Rond-Point. Le texte Sirènes a reçu l’Aide à la création du Centre national du Théâtre

Téléchargements

En images

Pour aller plus loin...

Haut de page