mon fric
à propos des spectacles

weekend de théâtre

Publié le 20.12.16 par La Comédie de Béthune

à partir de 16 ans, pas de niveau prérequis

  • Le Palace > 25 mars de 13h à 19h
    et 26 mars de 1oh à 17h3o
    tarif 1o €
    auberge espagnole le dimanche midi

Maxime Le Gall a participé à la création des spectacles MICRO CR€DIT (co-concepteur et comédien) et Mon Fric (comédien). Sous forme de jeu théâtral, revivez avec lui les différentes explorations, pensées et états qu’il a pu traverser pendant ces deux aventures.

présentation du contenu

«Je voudrais partager avec un groupe, aussi bien avec des débutants que des amateurs plus confirmés, l’aventure qu’a été pour moi de créer MICRO CR€DIT puis de jouer le rôle de Moi dans Mon Fric

MICRO CR€DIT est le fruit d’une carte blanche qui m’a été proposée par La Comédie de Béthune. J’ai  demandé à Pauline Jambet de me mettre en scène et de co-écrire le texte avec moi, et à Stéphan Faerber de composer l’univers sonore et musical ainsi que de m’accompagner sur scène. En résulte une petite forme très accessible à jouer partout, un faux solo, un vrai duo, qui raconte en musique et en sons l’histoire des échanges depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. Il y est question de de dons, de prêts, d’achats, de banques, de dettes, de crédits, de confiance, de croyances, d’économies réelles et virtuelles. 

Mon fric est un texte de David Lescot qu’a mis en scène Cécile Backès, directrice de La Comédie de Béthune, avec qui j’ai déjà travaillé sur 3 précédents spectacles : Vaterland J’ai 20 ans qu’est-ce qui m’attend? -dont je co-signe avec elle la direction artistique et Requiem.
Mon fric 
c’est l’histoire de la vie de Moi, de sa naissance aux débuts des années 70, jusqu’à ses 65 ans dans les années 2030… Entouré par plus d’une cinquantaine de personnages, il raconte et rejoue sa vie, vue par le prisme de l’argent. Une comédie grinçante tout public où il est autant question d’argent que du temps qui passe. 

Travailler sur l’argent, les échanges et l’économie pendant presque un an est une aventure unique et originale dont je souhaite partager le cheminement et les questionnements : comment faire du théâtre avec le thème de l’argent? Quels imaginaires peut-on utiliser pour parler d’économie au théâtre? Parler d’argent, c’est parler de quoi? De soi? De nous? Du temps?

Dans MICRO CR€DIT j’ai travaillé d’une part avec des textes théoriques et d’autre part en improvisation sur des situations du quotidien ou à partir d’objets.
Pour Mon Fric, nous avions un texte déjà écrit avec lequel Cécile Backès nous a demandé de travailler avec une conscience musicale, rythmique, non-psychologique et corporelle. Nous avons aussi travaillé sur « la mémoire collective » : une mémoire intime ou sensitive ou historique ou culturelle. 

Je vous propose de retraverser ensemble tous ces axes de travail sous formes de jeux, de tableaux ou d’exercices, pendant un week-end où l’objectif que l’on se donne est plus d’essayer et de s’amuser que d’arriver à un résultat. 

À bientôt!

Maxime Le Gall,
Comédien, membre du collectif d’artistes de La Comédie de Béthune »

Partagez ce contenu autour de vous !

En liens

Laisser un commentaire

Haut de page