Archives résidences

3 losanges

CONTACT

Arthur Miéjac, attaché de production 

a.miejac@comediedebethune.org

résidences 2021-2022

Brûle Narcisse | Agatha | Les pièces didactiques | Les moments doux | Killology | Cie À l’envers
Label résidence > Les nouveaux anciennes | Toxic and the avenger | Les scandaleuses

Résidence : Brûle Narcisse (mon destin sans nuage)

17 au 27 janvier 

Sortie de résidence > jeudi 27 janvier à 14h30 en salle de répétition (entrée libre – à partir de 14 ans – durée : env. 45 min)

Résidence : Brûle Narcisse (mon destin sans nuage)

Brûle Narcisse (mon destin sans nuage)

CRÉATION SEPTEMBRE 2022

Écriture et jeu ADRIEN MICHAUX
Mise en scène LOU WENZEL
Création lumière THIERRY PILLEUL
Création son FRANÇOIS CAFFENNE
Production déléguée PAUL DESVEAUX / CIE HÉLIOTROPE
Co-production LOU WENZEL / CIE LA LOUVE
Aide à la création et au montage ARTCENA
Soutiens en résidence 2021/2022 LE GARAGETHÉÂTRE / COSNE-SUR-LOIRE
CDN – COMÉDIE DE BÉTHUNE
Avec l’aide du Théâtre des Déchargeurs / Nouvelle scène théâtrale et musicale, d’Elisabeth Chailloux / THÉÂTRE DES QUARTIERS D’IVRY – CDN du Val de Marne, de Serge Tranvouez / ESAD – Ecole supérieure d’art dramatique de Paris, de Théâtre Ouvert
Le texte est publié aux Editions KOÏNÈ.
https://www.edition-koine.fr/adrien-michaux

SYNOPSIS

Il s’appelle Narcisse.

Hier, il fut « l’archange à la voix d’or », chanteur prodige du plus grand groupe du monde.

Aujourd’hui, il vit seul, reclus dans son appartement du dernier étage – perdu entre passé et présent, rêve et réalité.

Il regarde sur son écran les images, les archives de l’archange à la voix d’or. Il regarde la rue de sa fenêtre, attend la nuit tombée pour sortir et marcher dans la ville.

Il ressasse, il rumine : l’ascension, la gloire. Le travail, la musique. La toute puissance.
Les tournées, les excès, l’adulation, l’adrénaline. Les drames personnels…

Jusqu’au soir où il s’écroula sur scène, accélérant la fin du groupe.

Son guitariste, le dieu dragon, vient lui rendre visite et lui faire une proposition : reformer le groupe pour un dernier concert.

Mais Narcisse a peur, il hésite.

Peut-il être encore celui que le monde entier réclame – l’archange à la voix d’or ? En a-t-il encore les moyens, la force, l’envie ?

Remontera-t-il sur scène ?

Chantera-t-il une dernière fois ?

à l'orée du temps

Du 28 janvier au 4 février
Salle de répétitions

Agatha

de Marguerite Duras
Louise Vignaud / Compagnie La Résolue

Reprise de ce spectacle créé en février 2020. Avec Agatha, Marguerite Duras livre une pièce sur le tabou. Tabou de l’inceste, du viol, et des relations que l’on n’ose pas nommer. Grâce à une langue ciselée, performative, elle dresse le portrait de deux âmes qui tentent de survivre.

Suivre le tag Agatha – Duras

Les pièces didactiques

Du 7 au 11 février  
Grenier

Les pièces didactiques

de Sylvain Creuzevault
Compagnie Le Singe

Section Béthune avec Anne De Queiroz et François Tizon

L’art peut parler à tout le monde et surtout à ceux qui ne se sentent pas légitimes.

Pièces courtes autour de L’Esthétique de la résistance de Peter Weiss et d’œuvres d’art célèbres reproduites. Projet sur l’engagement, la résistance par l’Art, la lutte des classes…

Création qui sera proposée la saison prochaine sur notre territoire dans les lycées, structures sociales, entreprises …

Structures partenaires : CDN Limoges, Aubervilliers, Béthune, Colmar, Reims, Bobigny, théâtre municipal de Toulouse

Les moments doux

Du 28 février au 12 mars
Sur le territoire

Les moments doux

Enquête sur la violence invisible
Elise Chatauret et Thomas Pondevie – Compagnie Babel

Les Moments doux prend pour point de départ l’affaire des chemises arrachées d’Air France pour enquêter sur les mécanismes de la violence, la diversité de ses manifestations et l’expérience intime que chacun peut en faire.

Cette résidence sera l’occasion pour l’équipe d’aller à la rencontre d’habitants et d’interroger plus particulièrement la violence dans le milieu du travail.

Création qui sera proposée la saison prochaine à La Comédie de Béthune

Killology de Gary Owen

Du 14 au 25 mars
Salle de répétitions

Sortie de résidence > jeudi 24 mars à 18h30

Killology

de Gary Owen
Benjamin Guyot – Compagnie Public Alea

Trois hommes se relaient pour dire leur vie. 

Paul expose comment il a fait fortune en lançant Killology, un jeu vidéo ultra-violent dont le concept lui est venu dans un accès de haine envers un père qui le dénigrait. 

Alan tente de justifier pourquoi il a décidé de se venger de Paul, en partie responsable selon lui de la mort de son fils Davey. 

Davey retrace sa lente descente vers la délinquance et la rencontre funeste avec ses bourreaux, puis révèle le scénario salvateur de sa seconde vie. 

Dans un espace-temps convoquant le réel et le virtuel, les vivants et les morts, le cauchemar et les rêves, les paroles s’interconnectent et s’entrechoquent, levant peu à peu le voile sur l’histoire intime des trois protagonistes et sur le drame qui les lie. En partant d’un fait divers insoutenable, la mise à mort d’un adolescent par des jeunes gens adeptes d’un jeu vidéo dont ils se sont inspirés pour commettre leurs sévices, et en se focalisant sur les parcours de trois hommes que cet évènement tragique concerne plus ou moins directement, Gary Owen explore dans Killology certains mécanismes de la violence.

Le dossier du projet à consulter ici

Suivre les actualités sur le tag Killology

Résidence de la cie à l’envers à Gonnehem

Création Itinérance en 2023

Benoît Gasnier - Résidence 2022 à Gonnehem

Compagnie À l’envers

Benoît Gasnier développe des projets sur mesure dans des communes où il va à la rencontre des habitants. Il crée ainsi des rendez-vous aux formats intimistes ou spectaculaires où le spectateur est au coeur du processus.

En janvier et février, Benoît Gasnier et Adrien Lecoursonnais sont venus découvrir le territoire et tout particulièrement le village de Gonnehem.

Les actualités autour de la résidence sur le tag à l’envers

Label Résidence

Label Résidence

Avec le «Label résidence », nous souhaitons soutenir la création régionale en accueillant des compagnie des Hauts-de-France avec la mise à disposition de salles de répétition, de matériel technique et d’un logement. Ce dispositif sera amené à se développer à partir de septembre 2022.

Compagnie La lune qui gronde - Avec Muriel Cocquet, Léa Gonnet, Valentine Regnaut et Arnaud Vrech

28 mars au 1er avril 

Salle de répétitions

Muriel Cocquet – Compagnie La lune qui gronde

Avec Muriel Cocquet, Léa Gonnet, Valentine Regnaut et Arnaud Vrech

Premier temps de recherche pour la nouvelle création de la compagnie à partir de textes contemporains destinés au slam et à la poésie, comme ceux de Kate Tempest. Ce spectacle revisitera librement la forme classique du chœur grec et s’appuiera exclusivement sur les interprètes, leur corps, leur voix et leurs énergies communes.

https://www.lalunequigronde.fr/

4 au 8 avril 2022

Salle de répétitions

Sortie de résidence > jeudi 7 avril à 18h30

Toxic and the avenger

de Marylin Mattéi
Anatole Devoucoux du Buysson – Compagnie HNA

Toxic and the Avenger raconte le parcours de trois adolescents liés à une enquête de police pour un fait encore inconnu. L’avancée des interrogatoires de la police rapprochent toujours plus du meurtrier mais nous éloigne dans le même temps du coupable. Entre la réalité et la fiction, Jim sous son pseudonyme The Avenger va faire la rencontre de deux jeunes de son âge par des biais différents : il rencontre Narco (Ned) par les jeux en réseau et Toxic (Lola) en rentrant de l’école un soir dans la rue. 

Toxic and the Avenger parle d’un parallèle entre la violence intime de la société et la violence montrée sur les écrans.

crédit photo ci dessous : Gaspard Dupraz / Théo Facon-Waché 

29 avril au 6 mai 

Salle de répétitions

Sortie de résidence > jeudi 5 mai à 18h30

Les Scandaleuses

écrite et mise en scène par Anne-Laure Thumerel – Ensemble 21

L’Ensemble 21 part sur la trace des précieuses ridiculisées par Molière et propose de découvrir sous un autre jour ce phénomène sociétal né au XVIIe siècle qui a permis l’apparition de nombreuses femmes de lettres et leur participation à la vie des idées, contre toutes les attaques et les moqueries. Il s’agira de renouer avec cet héritage littéraire discrédité dans le cadre du quadri-centenaire de Molière.

Avec Tiph COURAU, Margot DEL SORDI, Margaux FRANCIOLI, Guillemette LEFÈVRE et  David SIDIBÉ Assistant mise en scène Gaspard DUPRAZ Scénographie Théo FACON-WACHÉ Création Lumières Boris VAN OVERTVELDT – Régisseuse lumières et plateau Lucille VERMEULEN Costumes Ludmilla VALMIR Production Emma GUIZERIX Administration Marie REMACLE

Production L’Ensemble 21. Coproduction La Maison du théâtre d’Amiens, en partenariat avec l’ANRAT (Association Nationale de Recherche et d’Action Théâtrale) – Opération Molière 2022 et avec le soutien des Studios de Virecourt,  de la Chapelle Théâtre Amiens et de La Comédie de Béthune – CDN Hauts-de-France –  dans le cadre du dispositif « Label Résidence. Avec le soutien financier d’Amiens Métropole et du Ministère de la Culture – DRAC Hauts de France

https://www.facebook.com/Ensemble21officiel/

Haut de page