scenic youth 21

prix des lycéens et des collégiens pour les nouvelles écritures de théâtre

Depuis sa création en 2015, Scenic Youth permet à des classes de lycéens – inscrits ou non en option théâtre – et de collégiens d’aborder de multiples facettes de l’art dramatique par le prisme de sa littérature contemporaine.

Pendant une année scolaire, les élèves se familiarisent avec quatre textes choisis par le groupe de lecteurs de la ­Comédie de Bethune en lien avec les enseignants : interrogations et échanges sur les sujets et la langue théâtrale, exercices de lecture à voix haute, jeu. À la suite de ces semaines d’appropriation, les élèves élisent par bulletin secret la pièce de leur choix. Le jour de la remise du Prix, près de deux cent cinquante jeunes se retrouvent à la Comédie de Béthune, pour une journée de fête, d’ateliers et de rencontres avec les quatre auteurs. En 2021, ce rendez-vous n’étant malheureusement pas possible, nous vous proposons de découvrir les textes dans le cadre des Échappées sonores.

  • Lancement : septembre 2020
    Ateliers : décembre 2020 à mars 2021
    Remise du prix Scenic Youth : en mai 2021
  • public : élèves dans les établissements d’enseignement général, technologique ou professionnel
  • artistes-intervenants en classe: Sophie Descamps, Cyril Brisse, Stephanie Cliquennois, Jean-Maximilien Sobocinski, Sylvain Pottiez
 

contacts

textes sélectionnés lors des années précédentes

  •  2021 :
    – Lauréat : La véritable histoire de la gorgone Méduse de Béatrice Bienville (inédit)
    Amsterdam de Maya Arad-Yasur, traduit par Laurence Sendrowicz, Éditions Théâtrales
    Charabia (Toad Movie) de Sandrine Roche (inédit)
    Shell Shock de Magali Mougel, Éditions Espaces 34
    Découvrez des extraits sonores des 4 textes dans le cadre des Échappées 🙂
  • 2020 :
    – Lauréat : Les sentinelles, Olivier Sylvestre (Canada)
    Antioche, Sarah Berthiaume (Canada), Les Éditions de Ta Mère
    Maître Karim la Perdrix
    , Martin Bellemare (Canada), Dramaturges Éditeurs
    Hamster
    , Marianne Dansereau (Canada), Dramaturges Éditeurs
  • 2019 :
    – Lauréat : Iphigénie à Splott de Gary Owen (Pays de Galles), trad. de Blandine Pélissier et Kelly Rivière, inédit
    Trois petites soeurs de Suzanne Lebeau (Canada)
    – L’Odeur des arbres de Koffi Kwahulé (Côte d’Ivoire), Éditions Théâtrales
    – Tout ça tout ça de Gwendoline Soublin (France), Éditions Espaces 34
  • 2018 :
    – Lauréat :
    H.S. Tragédies ordinaires de Yann Verburgh (France), inédit
    – Delta Charlie Delta de Michel Simonot (France), Éditions Espaces 34
    – Michelle (doit-on t’en vouloir d’avoir fait un selfie à Auschwitz ?) de Sylvain Levey (France), Éditions Théâtrales Jeunesse
    – The Lulu Projekt de Magali Mougel (France), Éditions Espaces 34
  • 2017 :
    – Lauréat :
    Et le ciel est par terre de Guillaume Poix (France), Éditions Théâtrales
    Écrits pour la parole de Leonora Miano (Cameroun – France), L’Arche éditeur
    Tristesse et joie dans la vie des girafes de Tiago Rodrigues (Portugal), trad. Thomas Quillardet, éditions Les Solitaires Intempestifs
    Septembre d’Evelyne de la Chenelière (Canada), éditions Théâtrales
  • 2016 :
    – Lauréat : L’Éveil du printemps Aiat Fayez (Iran – France – Autriche) , L’Arche éditeur
    Breaking the news de Alexandra Badea (France – Roumanie), inédit, représentée par l’Arche Editeur
    Fratrie de Marc-Antoine Cyr (Canada), éditions Quartett
    J’appelle mes frères de Jonas Hassen Khemiri (Suède), trad. Marianne Ségol-Sannoy, éditions Théâtrales
  • 2015 :
    – Lauréat : Ces Filles-là de Evan Placey (Angleterre), trad. Adélaïde Pralon,  (Éditions Théâtrales)
    Ça foxtrotte dans la botte de Mamie de Sirkku Peltola (Finlande), trad. Tiina Kaartama, Lansman Éditeur
    Edgar & Annabel
    de Sam Holcroft (Royaume-Uni), trad. Sophie Magnaud, inédit
    Suzy Storck
    de Magali Mougel (France), Éditions Espaces 34
    Ravie de Sandrine Roche (France), Théâtrales Jeunesse

présentation du projet

Le projet artistique et culturel que Cécile Backès a imaginé pour La Comédie de Béthune, Centre Dramatique National Hauts-de-France, contient un axe fort en direction du théâtre adolescent et des publics jeunes : production de spectacle, actions artistiques, journées dédiées…
Pour donner un rôle actif et émancipateur aux jeunes et faire le pont avec l’autre axe majeur du projet — les écritures d’aujourd’hui — La Comédie de Béthune a créé en 2015 Scenic Youth – prix des lycéens pour les nouvelles écritures de théâtre. 



Pour découvrir le théâtre qui s’écrit aujourd’hui, Cécile Backès et les artistes du collectif (Mariette Navarro – auteure, Maxime Le Gall – comédien, Noémie Rosenblatt – comédienne et metteur en scène) forment un groupe de lecteurs. Dans cet espace de conversation artistique, le groupe porte notamment son attention sur des textes pour le théâtre adolescent et des écritures européennes, plus particulièrement celles de l’Europe du Nord. C’est parmi leurs nombreuses lectures qu’ils font le choix des textes présélectionnés en concertation avec les enseignants. Ils veillent à l’écriture, aux thèmes, aux possibilités dramatiques, à la vivacité et à l’originalité des propositions.

Ce Prix propose aux lycéens et aux collégiens de choisir par un vote individuel et secret, leur texte favori parmi 4 pièces de théâtre proposées par La Comédie de Béthune avec le soutien des enseignants. Pour prendre leurs décisions, les élèves s’appuient sur la réflexion et les arguments qu’ils auront construit en classe lors de comités de lecture et d’ateliers pratiques.

les objectifs

Il s’agit de promouvoir la littérature dramatique et le goût de la lecture auprès des jeunes, en les incitant à découvrir des textes européens d’aujourd’hui qui proposent des représentations de la jeunesse — qui parlent d’eux, en somme, ou abordent des sujets qui les concernent. L’objectif de Scenic Youth est aussi de leur permettre de développer leur sens critique et leur sens de l’argumentation au sein des débats qui auront lieu en classe. 


La pratique est au cœur du projet : la littérature dramatique s’apprécie par la lecture mais aussi par le jeu. Il s’agit donc de développer en classe la lecture à voix haute, partagée par le groupe, et d’apprécier l’oralité des textes choisis.

Cette approche vivante et concrète de la littérature met en lumière le travail des auteurs, de leurs traducteurs et de leurs maisons d’éditions.
Les élèves sont associés à la remise du Prix à l’auteur, tout au long d’une journée d’échanges et de rencontres dédiée à ce projet.

mode d’emploi de la découverte des textes en classe

Il s’articule autour d’un atelier de pratique artistique mené par un artiste associé à la Comédie de Béthune, en étroite collaboration avec les enseignants concernés, soit 8h (4 x 2h).
Durant l’atelier, la classe est amenée à constituer un comité de lecture critique ; l’enjeu est donc de fournir l’outil nécessaire pour comprendre la démarche de l’auteur, et aller au-delà des avis type « j’aime/j’aime pas ». Il s’agit aussi de s’interroger ensemble sur l’image de la jeunesse proposée dans les textes. Ces questionnements mèneront à la lecture à voix haute, puis à l’interprétation, et au travail du jeu : intentions, rythmes, silences, tensions, enjeux, etc.

Ainsi, les élèves pourront voter en toute connaissance de cause pour le texte auquel ils attribueraient le prix Scenic Youth. Un vote à bulletin secret — une voix par élève — sera organisé avec la complicité de l’enseignant.

la marraine / le parrain

Pour accompagner les lycéens le jour de la remise du prix Scenic Youth 2015 et du prix Scenic Youth 2016, Joëlle Gayot, journaliste et productrice à France Culture, journaliste à La Vie et à la revue Ubu, Scènes d’Europe a été leur «marraine». Manuel Piolat-Soleymat, écrivain et critique dramatique, a pris le relais en 2017 et 2018. Yann Verburgh en 2019.

Mariette Navarro est la marraine de l’édition 2021.

 

Haut de page