La Chanson (reboot)

texte et mise en scène Tiphaine Raffier jeu Jeanne Bonenfant, Candice Bouchet, Pauline Deshons scénographie et lumières Hervé Cherblanc vidéo Pierre Martin son Guillaume Bachelé costumes Caroline Tavernier régisseur général Olivier Floury

14 ans | Durée 1h25

  • Comédie de Béthune › mardi 31 mai, mercredi 1er* et jeudi 2 juin à 20h
  • Comédie de Béthune › Le jeudi 2 juin, participez au karaoké organisé après le spectacle et venez chanter les meilleurs tubes d'Abba et d'autres chansons de la pop culture au bar de la Comédie de Béthune

  • * Rencontre à l'issue de la représentation
Réserver maintenant !

La Chanson, c’est l’histoire d’une ville simulacre, dans laquelle Pauline, Barbara et Jessica ont un but commun : réaliser un spectacle de sosies d’ABBA.
Mais lorsque Pauline veut s’affranchir du groupe pour écrire ses propres chansons, c’est le destin de chacune d’entre elles qui va être bouleversé à jamais. Tiphaine Raffier a imaginé un trio de filles dans un univers urbain qu’elle connaît bien – pour y avoir grandi –, celui des villes nouvelles, artificielles, dominées par l’imitation et la copie. L’art, le spectacle, la musique, la variété, le succès médiatique des sosies pourront-ils résoudre leur crise existentielle ? Cette comédie dramatique, aux interrogations plus graves qu’il n’y paraît, tentera d’y répondre. La Chanson est une fable sur l’imitation, l’émancipation et sur l’amitié ; un spectacle profondément contemporain qui témoigne de la complexité de notre époque.

Partagez ce contenu autour de vous !
La Chanson - Tiphaine Raffier © Simon Gosselin
Production

production La femme coupée en deux

coproduction Théâtre de Lorient - CDN, Le Préau - CDN de Normandie - Vire, Théâtre Sorano

Tiphaine Raffier dirige la compagnie La femme coupée en deux, basée à Lille, elle est artiste associée à la Comédie de Béthune, à la Criée - Théâtre national de Marseille, au Théâtre Nanterre-Amandiers, au Préau à Vire, à la Rose des Vents de Villeneuve-d’Ascq, au Théâtre national populaire de Villeurbanne et au Théâtre de Lorient - centre dramatique national

En images

Pour aller plus loin...

Haut de page