Vie de voyou

librement inspiré de l’affaire Rédoine Faïd conception, écriture et mise en scène Jeanne Lazar jeu Jean-BaptisteVerquin*, Marie Levy, Jeanne Lazar*, Barthélémy Meridjen, Morgane Vallée *Le rôle du policier a été créé par Halory Goerger et le rôle de la juge par Elizabeth Mazev collaboration artistique Garance Bonotto regard dramaturgique Camille Louis scénographie Anouk Maugein création lumières Clarisse Bernez-Cambot Labarta création son Anouk Audart organiste François Guyot création costumes Jeanne Lazar et Garance Bonotto

dès 12 ans | Durée 1h25

  • Comédie de Béthune › jeudi 23* et vendredi 24 mars à 20h

  • * Rencontre à l'issue de la représentation
Réserver maintenant !

En s’inspirant librement de l’affaire d’un braqueur des années 1990, Jeanne Lazar signe une pièce de fiction à forte teneur en réalité, loin de tout manichéisme.

En 1997, Rédoine Faïd s’attaque pour la première fois à un fourgon blindé. Une vie de cavale commence alors pour lui. Après plusieurs emprisonnements et évasions spectaculaires, et une période de « repentance » très médiatisée, il est placé en 2020 dans un établissement sous haute sécurité. La pièce se structure en suivant le fil des étapes de l’affaire. La metteuse en scène, fine portraitiste, nourrit son écriture des récits qui gravitent autour de Rédoine, des émissions de télévision, de radio, d’articles journalistiques… Ce n’est pourtant pas une forme de théâtre documentaire qui en naît, mais bien une fiction riche qui, sans excuser, laisse entrevoir des fragments d’humanité. Le public n’y rencontrera ni méchants, ni gentils. Simplement des personnages émouvants, pris dans les rouages d’un système où chacun fait « son travail » du mieux qu’il peut… Qu’il s’agisse de braquer un camion ou de juger des accusés.

Crédits photos : Arthur Crestani

Tags : théâtre
Partagez ce contenu autour de vous !
Vie de voyou - Jeanne Lazar
Production

création dans le cadre du Campus du pôle européen de création, Le Phénix - Scène nationale de Valenciennes, avec le soutien spécifique de Valenciennes Métropole, du conseil régional Hauts-de-France et du ministère de la Culture et de la Communication

production Il faut toujours finir ce qu’on a commencé

coproduction Le Phénix - Scène nationale de Valenciennes pôle européen de création, Maison de la Culture d’Amiens - Pôle européen de création et de production, La Manekine - Scène intermédiaire des Hauts-de-France, Pays d’Oise et d’Halatte, Le Manège Maubeuge - Scène nationale transfrontalière, Maison Folie - Lille

soutien DRAC Hauts-de-France, Région Hauts-de-France, Fonds d’insertion pour jeunes comédiens de l’ESAD - PSPBB et de France Relance

remerciement à la Rose des Vents - Scène nationale de Lille Métropole, Villeneuve-d’Ascq

Haut de page