mémoire de fille

COMÉDIE DE BÉTHUNE texte Annie Ernaux (éditions Gallimard)version scénique Cécile Backès Margaux Eskenazi mise en scène Cécile Backès jeu Jules Churin Judith Henry Simon Pineau Adeline Vesse Geneviève Yeuillaz (distribution en cours) assistanat à la mise en scène Morgane Lory scénographie Raymond Sarti dramaturgie Guillaume Clayssen mouvement Marie‑Laure Caradec lumière Christian Dubet costumes Camille Pénager accessoires Cerise Guyon vidéo Quentin Vigier musique Joachim Latarjet son Tom Ménigault régie générale Hugo Hamman régie plateau Valentin Dabbadie régie vidéo Virginie Premer

dès 15 ans | Durée 1h

  • le palace › mar 13, mer 14, ven 16 et sam 17 nov à 20H
    jeu 15 nov à 18h30
Réserver maintenant !

Cécile Backès poursuit son exploration de l’écriture d’Annie Ernaux avec Mémoire de Fille. Un théâtre de l’intime fait d’images et de corps.

Dans Mémoire de fille, livre paru en 2016, Annie Ernaux revient sur un événement personnel dont l’onde de choc a marqué son existence : sa première nuit avec un homme, durant l’été 1958, alors qu’elle avait 18 ans. Dans un va‑et‑vient continu entre ce passé et le présent de la narration, l’écrivaine interroge la jeune fille qu’elle a été, s’appuyant sur des images restées gravées dans son esprit, ainsi que sur des photographies et des lettres écrites à des amies.

La théâtralité de cette écriture est une quête ténue, fine, fragile, précise Cécile Backès. Il faut la préserver de tout artifice, de tout effet. Pour donner naissance à l’univers sensible de Mémoire de fille, l’adaptation scénique scinde la figure d’une narratrice unique ; au milieu d’une équipe de six acteurs, elles sont deux, de chaque côté du théâtre, pour traduire deux âges, deux états du corps, Annie E. — celle qui écrit — et Annie D., la fille de 58. Un théâtre de l’intime fait d’images et de chair pour investir les mots d’Annie Ernaux d’une infinie douceur.

Partagez ce contenu autour de vous !
© Jeanne Roualet
Production

production Comédie de Béthune – CDN Hauts‑de‑France

coproduction Théâtre de Sartrouville et des Yvelines CDN, Théâtre de Namur Centre Culturel régional de Belgique

soutien Service général de la création artistique Fédération Wallonie‑Bruxelles (Taxe Shelter) ‑ Belgique

participation Jeune Théâtre National
texte publié aux éditions Gallimard, 2016

Tournée

----saison 18-19----
Comédie de Béthune › 13 au 17 nov
Théâtre de Sartrouville et des Yvelines › 4 et 5 déc

Ne manquez pas également :

Haut de page