Lisa Guez

Lisa Guez
Après une classe préparatoire option théâtre, Lisa Guez se forme en arts à l’École normale supérieure. En 2009, elle fonde Juste avant la compagnie avec le comédien Baptiste Dezerces. Ensemble ils mettent en scène La Nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès ainsi que deux pièces de Shakespeare, Richard III et Macbeth, cette dernière remporte le prix Nanterre-sur-scène en 2014. Elle est dramaturge sur La Tendresse de Julie Bérès, en collaboration avec Kevin Keiss. Lisa Guez signe la mise en scène des Reines de Normand Chaurette en 2015, des Femmes de Barbe bleue une création originale qu’elle dirige et dont le texte paraît à la Libraire théâtrale en 2017 puis, dans une nouvelle version, en 2020. Le spectacle remporte le prix du jury et le prix des lycéens au Festival Impatience en 2019.
 
En 2021 elle crée une nouvelle compagnie, 13/31 qui sera désormais porteuse de ses créations.  Elle poursuit sa recherche sur les mécanismes de l’emprise dans Celui qui s’en alla connaître la peur (création juin 2022) et Je suis ton rêve qui se joue dans les lycées.
Pour les 400 ans de Molière, Éric Ruf l’invite à proposer un spectacle au studio théâtre de la Comédie Française, elle crée « On ne sera jamais Alceste », à partir des cours de Louis Jouvet sur Le Misanthrope, avec trois membres de la troupe: Michel Vuillermoz, Didier Sandre et Gilles David.
 
En tant qu’universitaire, Lisa Guez rédige une thèse sur les mises en scène de la terreur révolutionnaire sous la direction de Martial Poirson et publie de nombreux articles sur les créations contemporaines mettant en scène la Révolution française. Très attachée à la transmission, elle enseigne l’esthétique et la pratique théâtrale à l’Université de Lille III, donne des cours d’écriture et des ateliers autour de ses propres créations et intervient auprès d’adolescents et de jeunes adultes en centre psychiatrique.

l’actualité de Lisa Guez

Haut de page