à propos des spectacles

journal de chantier, s.6 : trucs et astuces contre le trac avant la première

Publié le 07.10.16 par Service Communication

Margaux Eskenazi, assistante à la mise en scène de Mon Fric, élabore un journal de chantier pendant la création. Chaque semaine, elle vous propose de découvrir une nouvelle facette du spectacle.

On y est presque : mardi 11 octobre à 20h au Palace, c’est la première de Mon Fric ! Quelques jours avant cette première, plusieurs membres de l’équipe artistique nous donnent leurs trucs et astuces pour surmonter leurs tracs…

Cécile Backès, metteure en scène

« je tricote en écoutant de la musique. »

IMG_2404

© Cécile Backès

Stephan Faerber, créateur sonore

« Je repense à la première fois que je suis monté sur un plateau de théâtre en 1992. J’étais comédien. Je jouais Oedipe-Roi dans un mix de Brecht. J’avais les yeux bandés…. »

Camille Pénager, costumière

« Le dessin graphique destresseur »

20161005_221316

© Camille Pénager

Noémie Rosenblatt, comédienne

« Pour ne pas être déstabilisée par le trac, je prends un temps calme et concentré pour me maquiller et me coiffer. Ca me canalise. Et sur Mon Fric en particulier, avant ce temps de préparation, je m’échauffe et m’étire sur la scène avec de la musique dansante dans les oreilles. Une petite bulle tonique. »

Pierre-Louis Jozan, comédien

Maxime Le Gall, comédien

« Je ne me bats pas contre le trac…car c’est plus une excitation, une trépidation que du stress.
Alors parfois c’est une seconde avant mon entrée en scène, parfois c’est toute l’après-midi; mais je reçois le trac comme une « réserve d’énergie » que j’utiliserai pendant le spectacle. Comme de l’adrénaline.
Et puis, si c’est trop, je respire… Inspiration…Expiration…et c’est parti! »

Pauline Jambet, comédienne

Simon Pineau, comédien

« 1) se faire des italiennes (le texte du spectacle sans les déplacements)
2) se faire des allemandes (les déplacements sans le texte)
3) marcher (de préférence autour du décor et dans le sens inverse des aiguilles d’une montre)
4) vérifier qu’on a bien placé dans le décor et en coulisse tout ses accessoirs et tout ses costumes)
5) répéter les étapes 1 à 4, encore et encore
6) si trac persistant : s’amuser à imaginer et à planifier une future reconversion. »

Partagez ce contenu autour de vous !

En liens

Haut de page