© Camille Graule Collectif des Routes
à propos des spectacles

Qui croire : dossier pédagogique

Publié le 06.11.19 par Philippe Cuomo

dossier réalisé par Philippe Cuomo

« J’avais complètement oublié la religion et j’étais à son égard d’une ignorance de sauvage. La première lueur de vérité me fut donné par la rencontre des livres d’un grand poète, à qui je dois une éternelle reconnaissance, et qui a eu dans la formation de ma pensée une part prépondérante, Arthur Rimbaud. La lecture des Illuminations, puis, quelques mois après, d’Une saison en enfer, fut pour moi un événement capital. Pour la première fois, ces livres ouvraient une fissure dans mon bagne matérialiste et me donnaient l’impression vivante et presque physique du surnaturel. »
Guillaume Poix, Qui croire, 2019

« C’est le cœur qui sent Dieu et non la raison. Voilà ce que c’est que la foi. Dieu sensible au cœur, non à la raison. » 
Pascal, Pensées 424-278, 1670

Se préparer au spectacle

I Un projet singulier

I-1 Un jeune auteur

Lauréat du prix Scenic Youth en 2017 avec Et le ciel est parterre

Éléments biographiques

Par lui-même

I-2 Un titre et des interrogations

ACTIVITÉS :

Cette série de questions ne constituent en aucun cas un questionnaire auquel il faudrait répondre dans un ordre précis et fastidieux. Il s’agit plutôt d’une sorte de réservoir en lien avec le spectacle, dans lequel on peut piocher à l’envi. Cette pièce est une longue interrogation, elle soulève des questions, elle fait penser et réfléchir sans jamais apporter la moindre réponse.

  • Le titre Qui croire ne comprend pas de point d’interrogation : qu’en pensez-vous ?
  • Et si c’était une question ?
  • En quoi peut-on peut-on croire ?
  • Qu’est-ce qui nous pousse à croire ?
  • Qu’est-ce qui nous pousse à ne pas croire ?
  • Croit-on tout le temps ?
  • Complétez les phrases suivantes (vous pouvez le faire sous la forme d’improvisations) :
    Je crois en…
    Je ne crois pas en…
    J’aimerais croire mais…
    Je crois car…
  • Aller plus loin : Qu’est-ce que la mystique ? la foi ? la transcendance et l’immanence ?
I-3 Note d’intention

Extrait 1

Un jour, tandis qu’elle vagabonde sur internet, une femme découvre l’explication médicale de certains phénomènes mystiques. Commence alors, pour elle qui désire obstinément trouver la foi, un invraisemblable périple qui la mènera jusqu’aux confins de la campagne anglaise, sur les traces d’une figure inattendue.

 ACTIVITÉ :

  • Voici le début de la note d’intention de l’auteur : qu’en pensez-vous ? Êtes-vous surpris ? Quelle forme peut donc bien prendre ce spectacle ?

Extrait 2

DIEU EST UNE FEMME COMME LES AUTRES

Qui est Dieu ? Comment parle-t-il ? Et quel est ce « il » ? Dieu pourrait-il aujourd’hui s’incarner autrement qu’en un « il » ? Voilà à quoi j’ai voulu réfléchir en écrivant ce monologue traversé de multiples voix pour Sophie Engel.

Ensemble, nous avons rêvé au parcours d’une femme, secrètement passionnée par la vie de mystiques, qui envie la relation directe que certaines de ces femmes semblent avoir noué avec l’être qu’elles ont nommé Dieu. Confrontant les sources, le personnage de Qui croire cherche ainsi à déterminer si les manifestations surnaturelles dont ont témoigné les mystiques accréditent l’existence de Dieu ou au contraire si leurs apparitions ne relèvent que d’un désordre psychique et cérébral.

Au fil de l’enquête qu’elle mène avec les outils numériques d’aujourd’hui, déployant un protocole que nous utilisons désormais presque toutes et tous quotidiennement, la narratrice se persuade que la condition des mystiques serait en partie déterminée par la condition socio-historique des femmes en Europe à l’ère industrielle et capitaliste. Elle découvre aussi qu’elle cherche un autre récit que celui que les grandes religions n’ont cessé de perpétuer, un récit qui ferait une tout autre place aux femmes. Et c’est pour faire vivre ce nouveau récit qu’elle part à la rencontre de l’incarnation (très) contemporaine de Dieu – lequel se montre à elle sous un visage pour le moins déroutant.

Ce visage, c’est celui de Delores Kane, travesti incarné par David Shayler, un ex-espion du MI5 qui prétend être la réincarnation de Jésus. Ce personnage réel, immortalisé par la formidable série photographique de Jonas Bendiksen intitulée « Le dernier testament », nous proposons de le réinventer sur scène et de débattre de « son cas ». (…)

 ACTIVITÉS :

  • Qui est le personnage principal ?
  • Quel est son but ?
  • Avez-vous déjà creusé un sujet à partir d’internet ? Lequel ? Avez-vous rencontré des difficultés ?
  • Quel autre personnage apparaît ? Faites des recherches sur ce personnage singulier ?

NB: Quelques photos de la série photographique de Jonas Bendiksen sont visibles sur les sites suivants :

© Jonas Bendiksen/Magnum Photos

Extrait 3

MORPHOSES ET MÉTAMORPHOSES

Le travail que nous menons avec le créateur sonore Guillaume Vesin interroge, spectacle après spectacle, les différentes voix qui cohabitent en nous, tapies dans notre inconscient. Qui parle en nous ? Quel peuple nous habite ? Quelles tonalités se taisent, quelles tessitures s’expriment, quelles fréquences nous dévoilent ? Le mystère de la voix, son surgissement, rejoint pour nous, à bien des égards, le mystère de la foi.

(…)

La forme théâtrale que nous présentons donne au texte, à l’actrice et au son une place centrale grâce à un travail décisif sur le traitement de la voix, procédé que nous radicalisons sur cette création en tentant d’explorer tous les possibles que la technique autorise aujourd’hui. Sur un plateau nu où la lumière et le costume fonctionnent comme les architectures sensibles du corps, déroulant les chapitres non d’une conversion mais d’une métamorphose, Qui croire nous met en présence de nombreux personnages, tous incarnés par la même comédienne, tous vocalisés différemment – c’est ainsi tout un monde insoupçonné qui surgit des tréfonds de l’interprète, là où, en chacun, git peut‐être un Dieu.

 ACTIVITÉS :

À partir du texte suivant, extrait du spectacle :
Je fais peur aux gens j’ai vécu des trucs ma parole des trucs pires que dans les films pires que dans les histoires je ne supporte plus de lire des romans tout est faux tout est en-deçà de ce que j’ai vécu la fiction même soi-disant la plus documentée la fiction n’arrive pas à la cheville du réel c’est toute mon histoire et j’ai fini par comprendre tu vois que c’est pour ça que c’est moi Dieu c’est pour ça parce que toute ma vie est au-delà des capacités que peuvent avoir les hommes à croire toute ma vie ne fait qu’infirmer le vraisemblable le crédible toute ma vie n’est que la plus délirante des fictions jamais imaginées jamais pensées.

  • Un camarade se place derrière vous, il vous dit le texte à l’oreille et vous le dites à votre tour en le proférant comme si vous étiez traversé par sa voix et ce texte.
  • Vous dites deux fois d’affilée le texte : une fois en le marmonant et le sussurrant, une deuxième fois en le hurlant. Vous recommencez l’expérience en alternant les deux manières de le dire.
  • Vous dites ce texte en utilisant un micro.
  • Vous dites ce texte comme si vous étiez un grand prédicateur.
  • Vous dites ce texte en transformant votre voix.
  • Faites précéder ce texte d’une phrase d’introduction, du style « Dieu entre, je suis Dieu. », et jouer le changement de personnage grâce notamment à un accessoire, un élément de costume, une position différente, un changement de voix radical.

NB: La note d’intention de Guillaume Poix a été écrite en février 2019. Elle est publiée dans le dossier de présentation de la Comédie de Béthune 

Aller plus loin

Présentation du texte

Sophie Engel présente le projet

Lire le début du texte publié aux éditions théâtrales

II Vers le spectacle

II-1 En images

© Camille Graule Collectif des Routes

© Camille Graule Collectif des Routes

© Camille Graule Collectif des Routes

© Camille Graule Collectif des Routes

ACTIVITÉS :

  • D’après ce que vous savez, qui peut être ce personnage ?
  • Que semble-t-il faire ?
  • Décrivez la comédienne et son costume.
  • Que suggère le costume ?
© Camille Graule Collectif des Routes

© Camille Graule Collectif des Routes

ACTIVITÉS :

  • Que voyez-vous sur cette image ?
  • Qualifiez l’atmosphère de la scène avec des adjectifs.
  • Comparez-la avec les deux images précédentes.
  • Qui pourrait être le personnage ?
  • Que semble suggérer cette image ? Grâce à quels éléments scéniques ?

© Camille Graule - Collectif des Routes

© Camille Graule Collectif des Routes

© Camille Graule Collectif des Routes

© Camille Graule Collectif des Routes

ACTIVITÉ :

  • En quoi ces deux images sont surprenantes ?
II-2 Découvrir le teaser

ACTIVITÉS :

  • Quels sont les différents personnages apparaissant dans le spectacle ?
  • Comment sont-ils représentés ?
  • Comment les moyens techniques permettent-ils la « représentation » du divin ?

S’interroger après le spectacle

Rendre compte

ACTIVITÉS :

  • Associez le spectacle à un mot que vous proposerez à un camarade. Celui-ci doit définir et développer le lien entre ce mot et le spectacle vu. Enchaînez les réponses.
  • Recensez l’ensemble des personnages rencontrés. Quelle est leur histoire ?
  • Choisir un moment précis qui vous a marqué et expliquez pourquoi à vos camarades.
  • Avez-vous assisté à un stand-up ?
  • Qui croire ? Pourquoi se poser cette question aujourd’hui finalement ?
  • Reprenez les questions posées avant le spectacle : vos réponses ont-elles évolué ?
  • L’utilisation du son : décrivez et analysez les effets de sens du travail sonore précis proposé au cours du spectacle.
© Camille Graule Collectif des Routes

© Camille Graule Collectif des Routes

  •  Pour synthétiser à partir de ce qui précède : En quoi s’agit-il d’un spectacle du questionnement ?

Représenter Dieu et le mystère divin

Une question se pose : comment l’art, qui par essence correspond à une technique, peut-il représenter le divin lié à l’indicible ?

ACTIVITÉS :

  • Recherchez des tableaux sur les thèmes du rêve de Salomon et/ou de l’annonciation, par exemple.
  • Comment les peintres traitent-ils cette question de la représentation du divin ? Recensez des tableaux utilisant des moyens différents.
  • Quels moyens avez-vous retrouvé dans le spectacle ?
  • Quelles autres possibilités scéniques aurait pu utiliser le metteur en scène ?

Un exemple célèbre :

Luca Giordano, Le rêve de Salomon, 1693,
huile sur toile, 245 x 361 cm, Musée du Prado, Madrid, Espagne

Pour aller plus loin à propos de la représentation du divin dans les arts
Critiques du spectacle

 ACTIVITÉS :

  • D’après l’ensemble des critiques, recensez les questions dramaturgiques posées par le spectacle.
  • À votre tour d’écrire une critique : elle doit impérativement évoquer le spectacle et en proposer une analyse.

Enseigner le fait religieux

Quelques sites pédagogiques :

Résonances

Au cinéma :
Take Shelter de Jeff Nichols (2012)

Affiche du film © DR

Synopsis : Le héros de cette histoire est en proie aux troubles et aux visions. Les éléments qui se déchainent autour de lui (vision ou réalité) le renvoient à son passé et à l’internement de sa mère. Il est obsédé et terrassé par des visions d’apocalypse qui le hantent. Tout le pousse à se protéger et à construire un abri pour sa famille. Sa fille, atteinte de surdité, sera-t-elle son salut ?

Une série à découvrir :
The Leftovers (1ère saison diffusée en France à partir de juin 2014)

Synopsis : « 2 % des êtres humains ont disparu de la surface de la Terre sans la moindre explication, dans une sorte de ravissement. Les habitants de la petite ville de Mapleton vont être confrontés à cette question lorsque nombre de leurs voisins, amis et amants s’évanouissent dans la nature le même jour d’automne.

Trois ans plus tard, la vie a repris son cours dans la bourgade dépeuplée, mais rien n’est plus comme avant. Personne n’a oublié ce qu’il s’est passé ni ceux qui ont disparu. À l’approche des cérémonies de commémoration, le shérif Kevin Garvey est en état d’alerte maximale : des affrontements dangereux se préparent entre la population et un groupuscule aux revendications mystérieuses, comparable à une secte. » (Source Wikipédia)

© DR (HBO)

Site Officiel de la série : https://www.hbo.com/the-leftovers

 

 

Partagez ce contenu autour de vous !

En liens

Laisser un commentaire

Haut de page