Une Île work in progress
à propos des spectacles

Une île : work in progress à Lillers

Publié le 24.04.17 par La Comédie de Béthune

Toute la semaine au Palace de Lillers, l’équipe artistique du spectacle distillera messages et photos pour nous raconter la création collective d’Une Île.

mardi 2 mai

16:36 avant la première demain à Lillers, terminons ce « work in progress » par une photo de groupe 🙂

dimanche 3o avril

17:42 Quelques notes sur l’écriture collective – Samuel Gallet

Ecrire en collectif, construire un texte à plusieurs, se reposer dans l’altérité, penser dans d’autres têtes, et laisser d’autres penser dans la sienne, et parfois mieux, et parfois plus vite, travailler ensemble, tenter des choses que l’on n’a jamais oser faire seul-e-, organiser l’assaut poétique, dessiner des mondes, se démultiplier, ne pas s’enfermer dans des réflexes connus, se défaire de ses automatismes, piéger l’égo, mettre en commun une multiplicité de points de vues différents, déplacer les représentations toutes faites, toutes construites, déjà jouées d’avance, voilà quelques joies de l’écriture collective, reprendre souffle, mettre un peu en commun, avoir confiance, et extravaguer.

11:01 un film regardé pendant les répétitions : The Wave réalisé par Roar Uthaug

samedi 29 avril

16:42 Au travail !! by Julien Fišera

ven 28 avril

10:36 photo moins floue d’Arnaud Anckaert

En route pour Une Île

jeu 27 avril

12:42 Giboulées by Julien Fišera

Photos de ce matin à Lillers

julien fisera 1

IMG_8316

mer 26 avril

10:04 Lettre à celles et ceux qui ont rêvé avec nous

Chers amis,

Dans une semaine, le 2 mai, à Lillers, aura lieu la première du spectacle Une Île que nous avons écrit Mariette Navarro et moi-même. Cette île, cette petite portion de terre dans l’océan immense, où s’expriment nos questionnements sur le monde actuel, nos espoirs et nos fatigues, nos rêves et nos cauchemars, est peu à peu apparue sur le plateau de théâtre grâce aux metteurs en scènes, aux acteurs, aux créateurs sonores et lumière, à l’équipe technique, à l’enthousiasme de la Comédie de Béthune. Nous avions commencé ce travail il y a plus d’un an avec quelques questions: S’il y avait un cataclysme et que votre région devenait une île entourée par la mer et coupée brutalement et totalement de tout contact avec l’extérieur et si vous étiez rescapé(e) comment souhaiteriez-vous organiser la communauté ? Qu’est-ce que vous garderiez de l’ancien monde ? Qu’est-ce que vous ne reproduiriez pas ? Quelles seraient les règles ? Qu’imagineriez-vous comme loi ? Qu’est-ce que vous emporteriez avec vous ? Qu’est-ce que vous laisseriez couler dans les vagues du tsunami ? Grâce à nos échanges, nous avons pu rêver et inventer ce monde autre, qui ressemble beaucoup au notre, mais où s’expriment les possibles de nos existences, tout ce qui pourrait peut-être advenir, tout ce que le théâtre se propose d’explorer, les issues comme les impasses du monde dans lequel nous vivons. Aujourd’hui que le travail est sur le point d’aboutir ce serait une grande joie que de partager avec vous cette immersion océanique.

Chaleureusement,

Samuel Gallet

11:29 photo floue d’Arnaud Anckaert /3

Travailleurs de l’ombre

IMG_0165

mardi 25 avril

10:18 une petite photo des comédiens #2

Maxime Le Gall qui répète ses chansons, dont la musique est composée par Ben Delvalle… Avec son studio mobile…le lecteur cassette est tout ce qu’il a pu sauver du tsunami.

IMG_1189

10:18 photo floue d’Arnaud Anckaert /2

Sébastien, régisseur général

FullSizeRender

lundi 24 avril

14:32 photo floue d’Arnaud Anckaert /1

arrivée à Lillers et premier filage…

IMG_0175

18:24 une petite photo des comédiens #1

Nos deux metteurs en scène sont en train de se coordonner après le premier filage dans le jardin du Palace.

image1

Partagez ce contenu autour de vous !

Laisser un commentaire

Haut de page