photographie prise sur les bords de la mer Égée de Guy Patry
à propos de la comédie

écrire à partir du réel : stage de formation professionnelle

Publié le 19.02.16 par La Comédie de Béthune

se confronter à la réalité d’un thème

  • Le Palais du Littoral, Grande Synthe > 13 au 17 juin 16
    de 10 à 18h
  • Le Palace (138 rue du 11 novembre), Béthune > 20 au 24 juin 16
    de 10 à 18h
    sauf les 23 et 24 juin de 13 à 20h
  • dirigé par Arnaud Anckaert, metteur en scène et Alexandra Badéa, auteure

  • stage de formation professionnelle conventionné par l’AFDAS

  • la participation au stage est ouverte aux intermittents du spectacle

déroulement

La première semaine se déroulera à Grande-Synthe. Il s’agira d’un dialogue entre terrain et écriture. Les journées alterneront rencontres, travail d’écriture et travail de plateau. On se concentrera sur la partie conceptuelle du projet et sur les entretiens. Nous travaillerons à partir d’une base de données, de documentaires, vidéos, essais, articles de presse, témoignages pour avoir un socle commun de pensée et « faire théâtre de tout ». Nous irons à la rencontre de travailleurs sociaux, d’historiens, de psychologues, de militants, d’habitants, d’associations,… ayant questionné ce sujet. Nous pourrons partager avec eux leur expérience et leur point de vue, afin de récolter de la matière pour le plateau. L’objectif est de définir et de choisir la manière dont le sujet sera traité à partir de cette réalité. Les participants travailleront seuls, en binôme ou en groupe.

La deuxième semaine du stage se déroulera à la Comédie de Béthune.
Nous travaillerons sur l’élaboration des formes entre écriture et travail de plateau par une mise à distance de la réalité observée. Chacun réalisera une forme théâtrale courte, et choisira la mise en scène pour transmettre au public la parole recueillie (écriture et mise en jeu d’un texte fictionnel, collage de témoignages, mélange entre le texte et la parole recueillie, projection vidéo, diffusion d’enregistrements audios,… )
Les 3 derniers jours seront accompagnés par un musicien, pour aboutir à une forme collective afin de mettre à l’épreuve publique les propositions travaillées.

Arnaud Anckaert,
metteur en scène et co-directeur de la compagnie Théâtre du Prisme et membre du collectif d’artiste de la Comédie de Béthune

Alexandra Badéa,
auteure
ces textes sont édités chez L’Arche éditeur

objectifs pédagogiques

Ce stage permettra d’expérimenter l’écriture et le rapport au jeu de façon très réactive. L’acteur n’est plus aujourd’hui seulement un interprète, il est de plus en plus concepteur de son propre spectacle.
L’idée étant de partir de ce qui nous est le plus proche en lien avec l’actualité, la réalité et le bruit du monde. Il s’agit donc de travailler à partir du réel tel qu’il se présente à nous et tel que nous le captons et le ressentons, pour pouvoir passer par l’écriture et la mise en espace.

  • documentation, observation, rencontres
  • improvisation
  • appropriation de la matière
  • écriture
  • appropriation de la forme
  • mise en scène
  • présentation publique

admission et inscription

La participation au stage est ouverte aux intermittents du spectacle : comédien(ne)s, metteur(e)s en scène, auteur(e)s dans la limite de 15 participants.
Les candidats enverront par courrier ou par mail avant le 22 avril 2016, un curriculum vitæ détaillé, une lettre de motivation et tout autre élément pouvant préciser votre profil et vos compétences.

Le stage se déroule à Grande-Synthe, au Palais du Littoral du 13 au 17 juin
et à Béthune, au Palace (138 rue du 11 novembre) du 20 au 24 juin 2016
de 10 à 18h, sauf les 23 et 24 juin de 13 à 20h.

renseignements et inscriptions

Laurence Virique › 03 21 63 29 12
l.virique@comediedebethune.org

adresse postale

Comédie de Béthune
cs 70631 – 62412 Béthune

Une prise en charge par l’AFDAS est possible, renseignez-vous auprès de votre délégation régionale sur le site www.afdas.com.
Afdas délégation Nord-Ouest : 03 20 17 16 80

biographies des intervenants

Arnaud Anckaert

Né à Neuilly sur Seine en 1975, il arrive dans le Nord à Armentières puis Roubaix avec le désir d’apprendre le théâtre. Il part à Bruxelles chez Lassaad, le Lecoq Belge ou il découvre le Mouvement.
A la fin de l’école en 1998, il décide de faire le tour du monde pour découvrir des façons de travailler, finalement ce sera le tour d’Europe pendant un an avec un camion acheté à crédit. Depuis toujours, tiraillé par le réel et les biographies il découvre une autre Géographie.
En Suisse je rencontre Armand Gatti, maître Anarchiste, je découvre la poésie et la résistance.
En revenant de Norvège, je se fixe dans le Nord, et monte plusieurs spectacles. Pour compléter sa formation il fait de 2005 à 2006 il fait l’Unité Nomade – Formation à la mise en scène du C.N.S.A.D à Paris avec des stages à Moscou et Paris avec Kama Ginkas et Matthias Langhoff, Jean-Pierre Vincent et Bernard Chartreux et en technique au TNS.
Faisant des spectacles croisant le mouvement, le théâtre, le cirque, la vidéo ou la musique, il approfondit alors le texte.
Aujourd’hui c’est à l’espace, au texte et à l’acteur qu’il s ‘intéresse.
Il cherche des moments qui nous rendent plus intensément humains, pour dire, émouvoir, penser et partager.

derniers spectacles créés

  • Révolte, Alice Birch (Création février 2016 à la Comédie de Béthune)
  • Simon la Gadouille, Rob Evans (Création avril 2015), Comment va le monde? (2014),
  • Constellations, Nick Payne (2013)
  • Soeur de, Lot Vekemans (2012)
  • Orphelins, Dennis Kelly (2011)

Alexandra BADEA

Née en 1980 en Roumanie, Alexandra Badea est auteur, metteur en scène, scénariste et scénographe.
Elle suit une formation de metteur en scène à l’École nationale supérieure d’art dramatique et cinématographique de Bucarest. En 2003, elle s’installe à Paris et travaille en tant que metteur en scène entre la France et la Roumanie. Elle monte des textes de Matei Visniec, Sonia Chiambretto, Biljana Srbljanovic, Sarah Kane, Igor Bauersima, Mihaela Michailov, Nicoleta Esinencu ainsi que ses propres textes.
Dès 2009, elle publie à L’Arche ses premières pièces (écrites en français) Contrôle d’identité, Mode d’emploi et Burnout. Sa pièce Pulvérisés parait à L’Arche en 2012 et reçoit le Grand Prix de Littérature Dramatique 2013.
En 2014, elle est créée au Théâtre National de Strasbourg dans une mise en scène d’Aurélia Guillet et Jacques Nichet. Pulvérisés a également été enregistrée et diffusée sur France Culture ainsi que Europe connexion (réalisations Alexandra Badea et Alexandre Plank). Après avoir signé le scénario du très remarqué court-métrage de Liova Jedlicki, Solitudes, elle prépare actuellement avec ce même réalisateur un long-métrage.
Son premier roman Zone d’amour prioritaire paraît à L’Arche en février 2014.
« J’ai toujours écrit à partir du concret, du réel, de ce qui me faisait violence dans le  monde contemporain, dans le discours public. Je cherche les endroits où le politique interfère dans l’intime. Dans le contexte d’aujourd’hui où le temps de monter une production se prolonge, je m’interroge  sur la possibilité des auteurs de parler en synchronisation immédiate avec l’actualité. » Alexandra Badéa

 grande-synthe

Partagez ce contenu autour de vous !

Laisser un commentaire

Haut de page